Un moulin rose affiche les deux records Guinness que St-Albert souhaite décrocher.

Deux records Guinness pourraient tomber à St-Albert

La municipalité de St-Albert dans l’Est ontarien veut se réapproprier ce dimanche son record mondial Guinness du plus grand nombre de moulins à battre antiques fonctionnant simultanément sur un même site.

Un record signé François Latour avait été établi dans la capitale de la curd en 2015 avec 111 machines en marche, mais un événement similaire tenu en 2016 à Austin, au Manitoba, lui avait ravi le titre avec 139 machines.

M. Latour, instigateur du projet, veut reprendre l’honneur en fin de semaine avec la collaboration encore cette année de nombreux agriculteurs. 

Quelque 250 batteuses travaillant simultanément pendant 15 minutes feront vibrer le site de la Fromagerie St-Albert, avance-t-il.

« Ça m’a toujours passionné les records Guinness. Je me suis tout le temps dit qu’un jour il fallait que je laisse mon nom dans ce grand livre. Chaque année, je le lis. En 2013, quand j’ai vu que le record pour le plus grand nombre de machines à battre était de 41, je me suis dit que j’étais capable de battre ça », a raconté celui qui a été élevé sur une terre, et dont le rêve est devenu réalité en 2015.

 « L’ouest nous a battus, alors on veut ramener ça dans l’est », a-t-il continué.

Des propriétaires de moissonneuses-batteuses antiques provenant en majorité de l’Ontario et du Québec lui viendront en appui dans sa conquête.

En date de mardi, 120 machines stationnaires à séparer le grain de la paille étaient arrivées à St-Albert.

Pourquoi pas deux records

Un record Guinness en une journée, c’est insuffisant pour M. Latour.

Toujours ce dimanche à St-Albert, lui et sa sœur Juliette Forgues chercheront à établir un deuxième record mondial avec le plus grand ruban rose humain pour le cancer du sein.

Le record est détenu en Arabie saoudite avec 8264 personnes.

La femme de M. Latour est décédée du cancer du sein en 2015. Il parle du sujet avec émotions.

« Je pense que nous serons plus de gens que ça. Il y aura plus de 10 000 personnes ici en fin de semaine pour établir ce deuxième record », a avancé M. Latour, qui demande aux gens de porter un gilet, un chapeau ou un foulard rose pour entrer dans la boucle.

Des gilets et des chapeaux seront en vente sur le site. D’ailleurs, une collecte de fonds pour la Société canadienne du cancer avec un objectif de 100 000 $ est aussi organisée.

D’autres activités ont lieu au courant de la fin de semaine à St-Albert, dont un concours de labour, des tirs de tracteurs antiques ainsi qu’un spectacle musical sous le chapiteau.