Les candidats à la mairie de Gatineau Rémi Bergeron (en haut) et Clément Bélanger (en bas) refusent de se rallier à l’un ou l’autre des autres candidats en avance dans les sondages.

Deux candidats refusent de se rallier

Les deux principaux adversaires de Maxime Pedneaud-Jobin dans la course à la mairie de Gatineau, Denis Tassé et Sylvie Goneau, tentent activement depuis quelques jours de rallier l’appui des deux derniers candidats, Clément Bélanger et Rémi Bergeron, afin de réduire l’effet de la division du vote et augmenter leurs chances de doubler le maire sortant à la ligne d’arrivée le 5 novembre prochain.

En rencontre éditoriale avec Le Droit, lundi, Denis Tassé, affirmait avoir reçu « des appels » de candidats à la mairie intéressés à se rallier. « J’ai une oreille très attentive, mais je ne peux pas encore dire si cela va se concrétiser », a-t-il ajouté.

Le Droit est en mesure de confirmer que tant M. Tassé que Mme Goneau auront fait chou blanc dans leurs tentatives de fédérer les partisans des candidats Bergeron et Bélanger. 

Clément Bélanger confirme avoir des discussions avec les autres candidats. 

Il précise avoir fait une profonde réflexion avec les membres de son équipe et en être venu à la conclusion qu’il allait demeurer dans la course jusqu’à la toute fin. 

« Ce n’est pas dans mes plans de me rallier, dit-il. Je ne ferai pas demi-tour. Mon nom sera sur le bulletin de vote le 5 novembre prochain. Je place Mme Goneau, M. Tassé et le maire sortant dans le même bateau. Je me vois mal me rallier à l’un d’entre eux. Je sais que j’ai très peu de chances de l’emporter, mais ma stratégie se tourne maintenant sur 2021. »

Bergeron

Rémi Bergeron affirme pour sa part ne pas avoir eu de discussion avec M. Tassé, mais précise avoir été approché par Mme Goneau au courant de la fin de semaine. 

« Nous avons discuté ensemble, mais c’est hors de question, insiste-t-il. Je ne vais pas me rallier à un autre candidat à la mairie. Je serai là jusqu’à la fin. Mon nom sera sur le bulletin de vote. »

Sondage

Un sondage Segma Recherche publié la semaine dernière place le maire sortant, Maxime Pedneaud-Jobin, en tête des intentions de vote avec 53 %, loin devant Denis Tassé (23,9 %) et Sylvie Goneau (13,7 %).