Entre 9 200 et 101 000 véhicules circulent chaque jour sur l’autoroute 50, selon les secteurs.
Entre 9 200 et 101 000 véhicules circulent chaque jour sur l’autoroute 50, selon les secteurs.

Deux appels d’offres en lien avec l’élargissement de la 50

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Deux appels d’offres ont été lancés mercredi par le ministère des Transports du Québec dans le cadre du projet d’élargissement de l’autoroute 50 entre L’Ange-Gardien et Mirabel.

Un premier mandat sera donné pour la réalisation des études géotechniques et de caractérisation des sols des tronçons situés entre Grenville-sur-la-Rouge et Brownsburg-Chatham ainsi qu’entre Lachute et Mirabel.

«Ces études, qui seront réalisées sur une période d’environ un an, permettront au ministère d’obtenir des renseignements sur la nature des sols et ainsi de formuler des recommandations d’ordre géotechnique pour la conception», a indiqué le ministère des Transports.

Le projet de bonification de l’autoroute 50 entre L’Ange-Gardien et Mirabel est inscrit au Plan québécois des infrastructures 2020-2030 dans la catégorie des projets «à l’étude» et consiste à réaliser des travaux permettant d’améliorer la sécurité, notamment en réduisant les risques de collisions frontales, a précisé Québec.

La réalisation du tronçon entre Lachute et Mirabel d’une longueur de 23 km est priorisée en raison de problèmes de sécurité constatés et de débits de circulation plus élevés, a souligné le ministère des Transports. Les études d’avant-projet pour le doublement des voies sur ce tronçon se poursuivent et comprennent des études hydrauliques et environnementales.

Le second appel d’offres lancé mercredi vise l’attribution d’un contrat pour la réalisation d’inventaires archéologiques le long du tronçon situé entre Lachute et Mirabel. Cette expertise, d’une durée de deux mois, permettra de faire état de la présence ou de l’absence de biens et de sites archéologiques dans les limites du projet, et d’émettre des recommandations pour la réalisation des travaux, a expliqué le gouvernement.

Entre 9 200 et 101 000 véhicules circulent chaque jour sur l’autoroute 50, selon les secteurs.

Sur plus de 95 km entre Gatineau et Mirabel, les voies sont contiguës.

Les travaux d’élargissement à quatre voies de l’autoroute entre Gatineau et L’Ange-Gardien, là où une glissière de sécurité a été installée plus tôt cet été, doivent commencer en 2021.