Armand Legault
Armand Legault

Des voleurs de pancartes dans l'Orée-du-Parc

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Des voleurs de pancartes sévissent dans le district de l'Orée-du-Parc, à Gatineau, où une élection partielle se tiendra le 26 octobre prochain.
Selon Armand Legault, candidat à la succession de l'ancienne conseillère Louise Poirier, des gens se sont mis à enlever toutes les affiches électorales installées sur les poteaux ou plantées au sol, après l'élection fédérale de mardi dernier, sans faire la distinction entre ces affiches et celles qui sont là pour l'élection municipale.
«J'ai porté plainte à la police et à la greffière de la Ville parce que plusieurs de mes pancartes sont disparues. De plus, ce matin, j'ai pris en flagrant délit quelqu'un qui enlevait les affiches de Mme Mireille Apollon (NDLR : elle aussi candidate à l'élection du 26 octobre). L'homme m'a dit qu'il avait le mandat d'enlever toutes les pancartes électorales. Je lui ai dit de ne pas toucher aux affiches de l'élection municipale. On m'a dit que les affiches étaient données aux garderies pour les dessins des enfants mais je ne sais pas si c'est fondé. On se fait voler des poteaux de métal aussi. Ces poteaux nous coûtent 15 $ pièce», a dénoncé M. Legault.