Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jean-François Girouard et Jean-Sébastien Dallaire ont réalisé des vidéos qui sont devenues virales depuis leur publication.
Jean-François Girouard et Jean-Sébastien Dallaire ont réalisé des vidéos qui sont devenues virales depuis leur publication.

Des vidéos «gatinoises» qui font du bien [VIDÉO]

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Depuis le début de la pandémie, des artistes de partout nous offrent des petits morceaux de bonheur et le temps des fêtes est un moment bien choisi pour répandre un peu cette joie autour d’eux. Grâce à la technologie et Internet, ces petits moments sont partagés à la vitesse grand V et se répandent aussi rapidement que le virus. Le Droit a particulièrement apprécié trois vidéos produites par des artistes gatinois.

Quelques jours avant Noël, le musicien et multi-instrumentiste de Gatineau, Jean-François Girouard, a relevé un défi lancé par un de ses amis qui était d'enregistrer et de diffuser une chanson le 23 décembre. Jusqu’ici, il n’y a rien de bien exceptionnel, sauf que la pièce devait contenir 23 instruments différents. 

Donc, la vidéo 23 instruments, un 23 décembre a été produite par l’artiste qui, pour y ajouter une touche ludique, festive et très familiale, a reçu l’aide de sa fille Emma-Rose. La vidéo qui, jusqu’ici, a été vue plus de 7000 fois peut être visionnée sur la page Facebook de l’artiste.

La chanson tirée du répertoire du groupe de musique traditionnelle Le Vent du Nord et qui s’intitule L’attente est entièrement instrumentale.

Guitare, mandoline, bouzouki, banjo, ukulélé, piano, podorythmie, guimbarde, saxophone, flûte traversière, harmonica et quelques instruments de percussion, bref, un éventail d’instruments, de sourire et de joie de vivre font de cette petite vidéo de trois minutes un sympathique cadeau du temps des fêtes que l’on peut savourer à volonté. Et pourquoi pas se taper un petit set carré le soir du jour de l’An ?

La COVID...

Dans un tout autre registre, trois musiciens de la région ont imaginé une façon de venir en aide à une banque alimentaire de l’Outaouais en s’inspirant directement de la pandémie.

En mettant en ligne une vidéo tout aussi amusante que celle de Jean-François, mais avec une touche d’humour un peu plus caustique, Jean-Sébastien Dallaire nous propose la chanson COVID À…

Avec ses deux comparses Vincent Boudreau et Chris Bonavia — et sa fille Béatrice —, Jean-Sébastien a publié cette chanson qui se décline comme un grand défoulement collectif. Pour en faciliter la digestion, deux versions sont disponibles soit la version « familiale » avec quelques paroles censurées et une autre en version originale qui, on vous l’assure, mérite d’être écoutée avec le volume à 10 !

« 2020 méritait de beaux adjectifs salés, disait Jean-Sébastien avec l’humour qu’on lui connaît. Dans la version familiale, les adjectifs ont été religieusement édités. On ne voulait pas prendre de chance au cas où des enfants voudraient écouter la chanson. »

La chanson est disponible sur le site bandcamp de Jean-Sébastien et chaque dollar reçu — on demande un minimum de 3 $ — sera remis entièrement à la Banque alimentaire d’Aylmer. Pour l’anecdote, soulignons que Jean-Sébastien et Vincent sont membres du trio BAM alors que Chris fait partie du groupe heavy metal Inire.

La chanteuse gatinoise Marisol Grondin accompagnée par le guitariste Maxime Vallières a interprété la chanson<em> L'Amour a pris son temps</em>.

La Guerre des Tuques

S’il y a un classique des fêtes qui a marqué l’imaginaire de milliers de personnes au Québec, c’est bien La Guerre des Tuques. Pour marquer le moment, la chanteuse Marisol Grondin et le guitariste Maxime Vallières ont interprété L’Amour a pris son temps, la chanson thème du film paru en 1984.

Cette performance présentée dans le cadre l’émission Ça va bien aller de Ghyslain Mongeon et diffusée sur les ondes du 104,7 FM, a particulièrement retenue l’attention à quelques heures de Noël.

La chanteuse gatinoise y livre dans cette vidéo une performance tout en émotion.