L'équipe de rédaction du Droit vous a dressé une liste d'activités familiales à faire dans la région en cette période de relâche scolaire.

Des sorties pour la relâche

Les plages du Sud seront bondées dans les prochains jours, alors que plusieurs profiteront de la semaine de relâche se réchauffer les pieds sur le sable fin. D'autres décideront plutôt de braver l'hiver et de rester à la maison avec leur marmaille pendant une semaine complète. Mais le froid ne doit pas empêcher qui que ce soit de s'amuser, c'est pourquoi l'équipe de rédaction du Droit vous a dressé une liste d'activités familiales à faire dans la région en cette période de relâche scolaire.
Une balade qui a du chien
En quête de plaisir en famille et d'un brin d'adrénaline tout en profitant des derniers soubresauts de l'hiver? Nul doute qu'une randonnée en traîneau tiré par des chiens saura répondre à vos attentes. Dans un rayon maximum de 90 km de route de Gatineau et d'Ottawa, on retrouve pas moins de six entreprises prêtes à vous accueillir sur leurs sentiers de neige accompagnés des fameux chiens huskies. De Tours Timberland (Bristol) aux Expéditions Inukshuk (Duclos) en passant par Chiens traîneaux Petite-Nation (Notre-Dame-de-la-Paix), Escapade Eskimo (Otter Lake), Meute Tanwen (Ripon) et Les Randonnées chez Marcel (St-André-Avellin), cette activité en plein air plaira aux petits comme aux grands. Que vous soyez dans le rôle du passager bien emmitouflé ou du meneur de chiens, communément appelé musher, vous risquez de vouloir répéter l'expérience. Les tarifs varient beaucoup selon le forfait choisi et la durée de la balade. Certains endroits vous proposent même des randonnées nocturnes. D'autres activités hivernales sont souvent offertes sur les lieux, tels que le ski de fond ou la glissade. 1-2-3, partez!
Daniel LeBlanc, LeDroit
Grimper comme un petit singe
Vos ouistitis ont de l'énergie à revendre? Si patiner sur le canal Rideau ne leur sourit pas, vous pourriez alors les amener se dépenser pendant une heure au «Clip 'N Climb» d'Altitude Gym. Cette ancienne église reconvertie en centre d'escalade intérieure permet aux petits (et aux grands aussi) de grimper aux murs en toute sécurité, tout en présentant ici et là quelques défis à relever (des prises mouvantes ou brillant dans le noir, des degrés de difficulté différents selon un code de couleurs, etc.). Outre la section «Clip 'N Climb», appréciée des enfants, Altitude Gym offre d'autres parois sur lesquelles débutants et mordus d'escalade pourront se faire les mains (et les bras, et les jambes!), en suivant des cours d'initiation ou entre amis. Peu importe l'option choisie, tout le monde prendra ensuite plaisir à se détendre les doigts... en feuilletant un roman, un album jeunesse ou encore un recueil de poésie déniché ce week-end au Salon du livre de l'Outaouais
Valérie Lessard, LeDroit
Descente au grand air
Les adeptes de plein air qui désirent prendre une dose d'adrénaline auront l'occasion de dévaler à toute vitesse les pentes du Domaine de L'Ange-Gardien. Huit glissades sur tubes sont aménagées pour le plus grand plaisir des petits et des grands. L'endroit offre aussi l'occasion de se promener en traîneau avec les chevaux et de découvrir un sentier d'interprétation. De son côté, la station de ski Edelweiss ouvrira sa section de glissade sur tubes en semaine, pendant la semaine de relâche, afin d'accueillir les jeunes en congés et leur famille. L'endroit propose huit glissades et une remontée tapis. Il est possible de glisser en duo ou en solo sur les tubes qui sont fournis par le centre. Il est également possible de glisser gratuitement dans une quinzaine de parcs situés sur le territoire de la Ville de Gatineau. À Ottawa, la Ville opère 56 pentes de descente en traîneau.
Sylvie Branch, LeDroit
Prendre l'air en forêt
Pour le long congé de mars, pourquoi ne pas mettre le pied dehors pour respirer l'air de la forêt Larose, au coeur des Comtés unis, lors d'une promenade dans les sentiers de Prescott et Russell. Une piste de 15 kilomètres en nature est aménagée pour les amateurs de raquettes. Le sentier est accessible via le village de Limoges et par la porte d'entrée de la forêt Larose, à Bourget. Les sentiers de Prescott et Russell offrent également un réseau de ski de fond classique qui s'étend sur plus de 35 kilomètres. Un tracé double de 20 kilomètres est aussi accessible pour les skieurs qui préfèrent pratiquer leur sport en tandem. Nouveauté cette année, les Comtés unis ont aménagé un sentier de 15 kilomètres spécialement pour le ski de patin, une discipline de plus en plus dans le vent. Les sentiers comptent plusieurs haltes, une occasion de se laisser tenter par un pique-nique hivernal. Pour connaître les trajets complets, visitez le site Web des Comtés unis de Prescott et Russell. Des dépliants informatifs sont également disponibles dans les aires de stationnement de la forêt Larose, situées à Limoges et Bourget.
Samuel Blais-Gauthier, LeDroit
Sauter pour défier la loi de la gravité
Pourquoi courir quand vous pouvez voler? Un nouveau parc intérieur de trampoline a vu le jour dans le secteur industriel de la rue Conroy d'Ottawa depuis deux ans et les enfants en raffolent. Sky Zone, c'est un immense centre fait de trampolines collées les unes à côté des autres. Sky Zone, c'est un océan de trampolines. Même les murs sont des trampolines ! Sautez de haut en bas et projetez-vous contre les murs sur des surfaces bondissantes illimitées. Plongez dans un bassin rempli de cubes de mousse. Les enfants s'amuseront en défiant les lois de la gravité sur le terrain de basket-ball bondissant qui leur permettra d'atteindre des hauteurs pour enfoncer le ballon dans le panier à la manière des professionnels de la NBA. Deux zones de ballon-chasseur sont également à la disposition des sauteurs pour le plaisir des petits comme des grands. Mais attention, les adultes risquent de devenir la cible de toutes les attaques dans ces sections où les jeunes cherchent à se défouler sur ceux qui ont pourtant payé le coût d'entrée ! Vous êtes assez grand pour marcher ? Alors vous êtes assez grand pour sauter. Vous n'avez pas le pied sautant ? Relaxez dans la section réservée aux parents agrémentée de divans. Sky Zone est situé au 2935, rue Conroy. Informations : 613-801-1809 ou www.skyzone.com/ottawa.
Jean-François Plante, LeDroit
Décoller à l'école de ski
Il y a une première fois à tout, même pour prendre la voie des airs... à ski. L'apprentissage du ski acrobatique n'a pas d'âge. Ce n'est plus uniquement l'affaire de jeunes téméraires, depuis que les stations de ski offrent des formations sécuritaires. Il est possible de s'initier au sport en Outaouais. D'abord, Camp Fortune met à la disposition de sa clientèle son Acrobag pour la semaine de relâche. Il s'agit d'un immense coussin gonflé qui permet de tenter quelques figures à ski ou à planche, sans risquer de se blesser. Il est possible de s'envoler sur la rampe de 11h à 15h, cette fin de semaine, moyennant un supplément de 10 $ au billet de remontée mécanique. Il faut porter un casque et signer une décharge de responsabilité. Tous les moniteurs de toutes les stations de l'Outaouais attendent les skieurs débutants ou plus avancés qui désirent parfaire leur technique. Mont Cascades offre son nouveau programme «tout-terrain» visant à initier les enfants et les adultes au parc à neige, aux bosses, au ski cross. Un programme intensif de quatre séances d'une heure et demie débute lundi. Vorlage propose, du 3 au 7 mars, un programme de cinq jours, à raison d'une heure et demie par séance, à compter de 13 h 30. Ce qui est appris cette année ne se perdra pas pour la saison 2014-2015...
Louis-Denis Ebacher, LeDroit
Du cinéma familial à bon prix
Les amateurs de cinéma, enfants comme adultes, pourront profiter d'une programmation cinématographique à prix modique, au cours de la prochaine semaine, dans le secteur Buckingham. Pour souligner la semaine de relâche, le Cinéma Brookfield de la salle Desjardins, situé entre les murs de l'école Hormisdas-Gamelin, diffusera des longs métrages pour tous les goûts les 4, 5 et 6 mars. Pour 3$, les gens pourront apprécier La Reine des neiges (le 4 mars à 10 h et le 6 mars à 14 h), Sur la terre des dinosaures (le 4 mars à 14h et le 6 mars à 10h) et le classique d'animation Là-Haut (le 5 mars à 10h). Pour les plus vieux, le deuxième épisode de la très populaire saga de science-fiction Hunger Games: L'embrasement, sera présentée le 5 mars à 14h. Du maïs soufflé et des boissons rafraîchissantes seront en vente sur place. Une occasion parfaite pour passer du bon temps en famille sans vider son portefeuille.
Benoit Sabourin, LeDroit
Sorties scientifiques au musée
Pour attirer les jeunes durant les deux premières semaines de mars, les grands musée de la région rivalisent d'inventivité et d'activités. Les visiteurs du Musée de l'agriculture pourront participer à Cuisi-science, qui offre une panoplie de démonstrations scientifiques interactives, en plus des traditionnels bricolages. Parce que La science, ça se vit!, le Musée de la nature propose aux enfants de réaliser le moulage d'un fossile de dinosaure ou de préparer des spécimens de plantes. Au Musée des sciences et de la technologie, les ingénieurs en herbe mettront à l'épreuve leurs aptitudes en construisant une catapulte ou une structure capable de résister au souffle du «canon à vortex». Également au menu, selon le jour de la visite : spectacles de contes et de magie, jeu de société géant, etc. Les hélicoptères sont au coeur des activités du Musée de l'aviation et de l'espace, pendant la relâche. Démonstrations et ateliers, fabrication d'un giravion ou d'un hélico en papier, créations en Lego, journée de construction de blocs Kapla (2 mars)... et vols gratuits pour les demoiselles lors de la Journée de la femme (8 mars, sur réservation).
Yves Bergeras, LeDroit
Jouer à la guerre
Le Musée de la guerre permet de découvrir six jeux de stratégie classiques de conquête militaire. Le Diefenbunker (Musée de la guerre froide) propose quant à lui des camps de jour (à la semaine ou la journée, et sur inscription) pour les petits espions: apprentissage de l'art de la furtivité, du déguisement, du codage secret et du décodage.
Yves Bergeras, LeDroit
Les doigts dans les arts
Au Musée des beaux-arts du Canada, entre autres, on met son sens du toucher au défi en jouant avec la Tactile-ô-boîte, ou on participe à une création collective, Monument'Art, qui consiste à reproduire à grande échelle un tableau, au moyen de tissus colorés disposés à même le sol. Au Musée canadien de l'histoire, on déguste la tire d'érable qu'on a appris à préparer, on fabrique un igloo ou des maquettes de forts «de neige» en Mega Bloks blancs, ou on chante les hivers d'antan en musique folklorique canadienne-française (5 mars) ou d'inspiration celtique (12 mars).
Yves Bergeras, LeDroit
Activités de plein air et animaux sauvages
Il est rare que l'on puisse approcher un coyote, une bernache, prendre des ratons laveurs dans ses bras et jouer avec un écureuil roux, au même endroit. C'est pourtant possible, chez Contacts Nature, un refuge pour animaux sauvages qui offre aussi des activités de plein air, à Denholm. On peut y voir une quinzaine de ratons laveurs qui ont été recueillis, une bernache du Canada (outarde) qui a été sauvée après avoir été prise dans un filet de soccer, de même qu'un véritable coyote apprivoisé et un écureuil qui n'avait aucun poil lorsqu'il a été trouvé et qui passe l'hiver dans la maison du propriétaire, Georges-Étienne Nadon-Tessier. Tous ces animaux ont une histoire particulière et certains seront relâchés en nature lorsqu'ils seront en mesure de survivre par leurs propres moyens, alors que d'autres devront probablement passer leur vie au refuge. En plus de voir les animaux, on peut faire du ski de fond et de la raquette dans les sentiers environnants. Contacts Nature est ouvert durant le congé scolaire, mais il faut réserver. Contacts Nature est situé au 637 chemin Poisson Blanc, à Denholm, au nord du secteur Saint-Pierre de Wakefield. Pour réserver ou obtenir plus d'informations : 819-457-1397, www.contactsnature.com ou sur Facebook.
Charles Thériault, LeDroit