Le porte-parole de l'événement, Daniel Coutu, donne un câlin à une Glamotte.

Des nouveautés au Domaine des flocons pour la 42e édition de Bal de Neige

Course à obstacles, chasse au trésor et une fouille des glaces, voici quelques-unes des nouveautés que l’on pourra retrouver au Domaine des flocons lors de la 42e édition du Bal de Neige, qui débutera officiellement ce vendredi sur le compte de 9 h.

« Chaque jour, des trésors seront répartis sur le site et les enfants pourront aller à leur découverte, indique le porte-parole de l’événement, Daniel Coutu. Il va aussi y avoir une fouille des glaces. On va fournir gratuitement des outils de sculpture sur glace aux familles et ils pourront aller sculpter dans un gros bloc de glace à la recherche de trésors qui y ont été cachés. »

Le magicien gatinois en est d’ailleurs à sa troisième année consécutive en tant que porte-parole de l’événement.

« Je suis très fier d’être de retour, lance-t-il. C’est en quelque sorte mon highlight de l’hiver. C’est toujours un privilège de pouvoir être porte-parole d’un événement qui est autant respecté et aimé des familles de la région de Gatineau-Ottawa. »

Une autre nouveauté qui s’ajoute aux activités cette année se veut l’igloo Baratanga.

« C’est un igloo dans lequel on va pouvoir rejoindre un groupe de percussion. Pas besoin d’avoir de talent, moi-même le premier, je n’en ai aucun en percussion et je suis admis, souligne M. Coutu d’un ton humoristique. Le groupe va nous enseigner certains rythmes et ça sera intéressant à l’intérieur d’un igloo parce que ça va créer un espèce d’effet acoustique. »

À ces nouvelles activités s’ajoutent notamment les classiques comme les glissades sur tube, le refuge, les jeux géants pour enfants et la tyrolienne. Cette dernière sera d’ailleurs suspendue au-dessus de la zone des glissades centrales, à 30 pieds dans les airs sur une distance de 550 pieds. Pour les glissades, les visiteurs pourront profiter d’un total de 15 corridors de glisse.

Tout ça bien sûr, sans oublier la présence de la famille Glamotte constituée de Maman, Papa, Noumi et Nouma. La petite famille élira domicile au Domaine des flocons.

Par ailleurs, Dame Nature a amené son lot de défis auprès des organisateurs de l’événement au cours des dernières semaines.

« La fabrication de la neige a pris un peu plus de temps que d’habitude, confie Benoit Brière, coordonnateur au Bureau des événements à la Ville de Gatineau. Quand on a commencé à fabriquer la neige, il a fallu arrêter, puis recommencer quelques fois parcequ’il y a eu des hauts et des bas avec la température. Cette année, ç’a pris environ 14-15 jours pour fabriquer la neige alors que ça peut en prendre huit ou neuf habituellement. »

Néanmoins, le plus gros défi, selon M. Brière, c’est pour les sculpteurs.

« Ils préfèrent travailler avec de la neige plus dure, dit-il. Pour le restant des  installations, c’est surtout le transport sur le site qui est hypothéqué parce qu’on a l’habitude d’utiliser plusieurs types de véhicules.   Là,  étant donné que  le terrain est très mou, on doit travailler avec des luges, par exemple, et d’autre matériel qui fait que ça nous ralentit un petit peu dans le processus. »

Chaque année, en moyenne 200 000 visiteurs prennent part aux activités du Domaine des flocons pendant le Bal de Neige.

Le Bal de Neige se déroulera gratuitement du 31 janvier au 17 février.