Centraide Outaouais a effectué samedi son Opération consignation, une campagne demandant aux Gatinois de venir déposer leurs bouteilles et leurs canettes consignées afin d’amasser des fonds pour les plus démunis de la région.
Centraide Outaouais a effectué samedi son Opération consignation, une campagne demandant aux Gatinois de venir déposer leurs bouteilles et leurs canettes consignées afin d’amasser des fonds pour les plus démunis de la région.

« Des montagnes » de consignes pour Centraide Outaouais

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Centraide Outaouais a effectué samedi son Opération consignation, une campagne demandant aux Gatinois de venir déposer leurs bouteilles et leurs canettes consignées afin d’amasser des fonds pour les plus démunis de la région.

Cette collecte était organisée dans le cadre d’une campagne annuelle qui doit prendre fin le 30 juin. Les onze IGA de la région se sont mobilisés pour permettre la tenue de l’événement.

« On a eu des montagnes et des montagnes de consignes. C’est vraiment pas un euphémisme. On est très surpris de la réponse des gens. On a eu une réponse exceptionnelle de la part des Gatinois aujourd’hui », explique la directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage. « On avait beaucoup de bénévoles, ça s’est fait dans la bonne humeur. Ç’a été une belle journée », ajoute-t-elle.

Deux points de chute étaient mis à la disposition des Gatinois, soit à l’école secondaire de l’Île et à la polyvalente Nicolas-Gatineau. La collecte a eu lieu de 10 h à 16 h.

Vers 15, les bénévoles ont dû retourner certains résidents chez eux en raison de l’abondance de consignes amassées depuis le début de la journée.

« On était complètement submergés de bouteilles et de canettes. On a été obligé d’en refuser, on a vraiment été victime de notre succès je dirais. Il nous reste encore des bouteilles et des canettes à trier, il va falloir revenir [dimanche] pour finir de trier ça parce qu’il y en a trop. »

L'Opération consignation de Centraide Outaouais s'est déroulé samedi.

À la lumière du succès de la campagne, Mme Lepage ne ferme pas la porte à d’autres collectes de fonds du genre afin de permettre de venir en aide aux plus vulnérables de l’Outaouais.

« C’est sur qu’on doit en jaser avec nos partenaires, dont IGA, mais on a tous trouvé que c’était un beau succès alors c’est quelque chose qui pourrait être refait. On va évaluer toutes nos options. »

Centraide Outaouais dévoilera le montant officiel de la campagne en début de semaine, une fois que le tri sera terminé. Une campagne similaire a eu lieu à Granby au début du mois et aura permis d’amasser 55 000 $.