Il est possible de louer plusieurs embarcations au pavillon du lac Dow, dont des canots pouvant accueillir deux adultes et deux jeunes enfants.

Des idées pour un mois d'août bien rempli

Juillet tire déjà à sa fin, et peut-être que les idées d'activités en famille aussi. Pourtant la région ne manque pas d'occasions pour mettre le pied dehors ou encore pour passer le temps quand Dame nature n'est pas de notre côté. Voici les suggestions, beau temps, mauvais temps, de notre équipe de rédaction. Bonnes sorties !
Le canal Rideau en canot
Pourquoi ne pas partir à la découverte ou la redécouverte du canal Rideau en canot ? Ce joyau d'Ottawa offre un décor enchanteur en pleine ville. Une balade en canot vous donnera l'occasion de brûler des calories tout en admirant le paysage urbain et les nombreux saules et espaces verts qui longent le cours d'eau. Une belle aventure près de chez vous, à pagayer aux côtés des canards. Il est possible de louer plusieurs embarcations au pavillon du lac Dow, dont des canots pouvant accueillir deux adultes et deux jeunes enfants. Le coût est de 17 $ pour la première heure et 10 $ pour chaque heure additionnelle.
L'enclos de frappeur
Il pleut, mais vous avez envie de vous élancer sur des balles rapides ? Le centre Dingerz sur l'avenue Kaladar dans le sud d'Ottawa est l'endroit où se rendre. Il en coûte 15 $ par personne pour une séance de 30 minutes dans un enclos de frappeur avec lanceur automatique. Le centre sert aussi d'école de baseball. Vous pouvez en outre vous pratiquer comme lanceur dans un enclos et voir vos statistiques sur la vélocité de votre rapide et de vos balles courbes. Le centre possède aussi un magasin pour l'achat d'équipements, de casquettes ou de cartes de baseball.
Charles-Antoine Gagnon, Le Droit
Dimanche à vélo
La vie coûte cher, mais il reste quand même des activités gratuites pour toute la famille dans la région de la capitale nationale. Le dimanche matin, quand il fait beau, après le café matinal et un copieux déjeuner, pourquoi ne pas se rendre sur les promenades de la CCN fermées à la circulation automobile ? Jusqu'au 3 septembre, vous pouvez rouler en toute sécurité sur ces promenades qui offrent des vues imprenables sur notre belle région. À Ottawa, les promenades Sir-John-A.-MacDonald (9 km), Colonel-By (8 km) et Sir-George-Étienne-Cartier (8 km) sont accessibles aux cyclistes entre 9 h et 13 h alors que dans le parc de la Gatineau, c'est 27 km de routes qui sont réservées aux vélos sur les promenades de la Gatineau, Champlain et du Lac-Fortune entre 6 h et 11 h. Pour les jeunes familles, le petit tronçon de 3,5 km au nord du chemin du Lac-Meech est recommandé entre 6 h à 13 h.
Kontinuum
Le spectacle multimédia Kontinuum
Il fait un temps de canard ? Pas grave. Cet été seulement, dans le cadre des festivités du 150e anniversaire du Canada, les familles auront le plaisir de vivre une expérience temporelle souterraine en plein centre-ville d'Ottawa. Il faut se procurer des billets pour effectuer cette tournée futuriste d'environ 30 minutes dans l'une des futures stations du train léger d'Ottawa, près des rues Sparks et Lyon. Encore là, les billets sont gratuits pour assister à cette production multimédia immersive où votre hologramme apparaîtra sur un écran géant à la fin du sentier souterrain. Les enfants s'amuseront à se planter la main dans les jeux de lumière afin de modifier le son dans les couloirs. Cette expérience mystérieuse qui met en vedette le son et la lumière se déroulera tout l'été entre 10 h et 22 h, jusqu'au 14 septembre. Le point de départ se trouve au Théâtre Place de Ville.
Jean-François Plante, Le Droit
Le parc des Cèdres
Une des plages du parc des Cèdres dans le secteur d'Aylmer
Grand espace vert du secteur Aylmer, on arrive pratiquement toujours à trouver un espace pour s'y amuser entre amis. Depuis le début de l'été, j'y ai joué une féroce partie de ballon-chasseur. J'y ai également découvert le Mölkky, une activité tout à fait réjouissante qui se veut un habile mélange entre le bowling, la pétanque et bien d'autres jeux encore. Bref, on y apporte l'activité qui nous convient et on trouvera assurément un petit coin pour s'installer. On peut également profiter de la proximité avec l'eau pour une baignade ou d'autres activités nautiques. Ah oui, aussi bien y aller après le souper, au moment où le soleil se couche. Ça vaut le détour.
Salle de quilles Anik
Réglons quelque chose tout de suite, si vous le voulez bien. Le bowling est une activité sous-estimée. Je n'y passe pas le plus clair de mon temps, mais lorsqu'on cherche à sortir de la maison et qu'on ne sait pas trop comment occuper son temps, c'est l'endroit tout indiqué. Les parents peuvent s'y rendre avec leurs enfants, même les plus jeunes. C'est aussi une belle façon de passer du temps avec ses amis, en se lançant dans une petite compétition amicale. Tout le monde y trouve son compte, les meilleurs comme les moins bons. Le temps entre chaque lancer laisse amplement de temps aux rigolades et aux agréables discussions, le tout dans une atmosphère ludique et à un prix plus que raisonnable.
Julien Paquette, Le Droit
Une visite à la ferme
À la ferme d'aventure Ouimet Farm Adventure de Vankleek Hill, les visiteurs pourront notamment admirer l'impressionnant labyrinthe de maïs qui rend hommage au 150e anniversaire de la Confédération. Sur place, on retrouve également un marché, ainsi qu'un silo transformé en oeuvre d'art, dans le cadre du projet Popsilos. L'endroit peut servir de point de départ d'une visite du circuit Pospilos, qui propose cinq oeuvres d'art géantes peintes sur autant de silos par des artistes professionnels. La Ferme Ouimet Farm Adventure, situé au 63, rue Main Ouest, est ouverte jusqu'au 29 octobre.
Bière et poutine
La microbrasserie Beau's, à Ottawa
Si le soleil n'est pas au rendez-vous, la région de l'Est ontarien propose diverses entreprises locales et produits du terroir à découvrir. Les amateurs de bières artisanales seront servis avec quatre brasseurs locaux, soit la microbrasserie Beau's All Natural Brewing Co de Vankleek Hill, la Cassel Brewery de Casselman, la brasserie Tuque de Broue et la microbrasserie Étienne Brûlé d'Embrun. Pour accompagner le tout, pourquoi pas une poutine garnie des fameuses curds de la Fromagerie St-Albert.
Infos : www.tprt.ca
Martin Brunette, Le Droit
Du cinéma en plein air
Les séances de cinéma gratuites et en plein air fleurissent un peu partout dans la région, aux terrasses des pubs ou dans les parcs. Si les premières sont généralement réservées aux 18 ans et plus, les secondes s'ouvrent aux familles en programmant notamment des films accessibles à tous. La Ville de Gatineau propose du cinéma à la belle étoile à la Place de la Cité (Moana, le 29 juillet), au Parc Valpin (Bébé boss, 4 août) et au Parc Jack-Eyamie (Ozzy, 5 août) dans le secteur de Masson-Angers. Dans le secteur de Buckingham, au parc Maclaren, l'affiche reprend Les gardiens de la galaxie 2 (17 août) et La Belle et la Bête (18 août).
Infos : www.gatineau.ca
Du côté d'Ottawa, les séances du Centretown Movies Outdoor Film Festival donnent rendez-vous à 21 h les vendredis et samedis au parc Dundonald.
Le Musée des beaux-arts autrement
Art canadien et autochtone au Musée des beaux-arts du Canada
Cet été, le Musée des beaux-arts du Canada expérimente un tout nouvel espace à destination des familles pour en découvrir davantage sur la création artistique. Une approche toute en douceur et sans tabou des expositions, où le directeur du musée renverse certains préjugés sur l'art et invite même les spectateurs à réaliser leur propre création sur un écran tactile ! C'est ludique et didactique, avec une chronologie sur l'histoire de l'art canadien pour les plus grands et des os de baleine à toucher pour les plus jeunes. La présentation claire et interactive devrait séduire les visiteurs de tous âges. Le b-a-ba de l'art décliné sous plusieurs angles, avec quelques conseils pour enrichir son expérience au musée sans se prendre la tête...
Maud Cucchi, Le Droit
Le pont couvert de Fort-Coulonge
Le pont couvert Marchand à Fort-Coulonge
Si, par une improbabilité déconcertante, il pleut sur la région, rendez-vous au pont couvert Marchand de Fort-Coulonge. Lorsque Le Droit s'y est rendu, lors des inondations historiques du printemps dernier, il a constaté à quel point cette structure de bois, construite en 1898, était forte. Imaginez-vous le fort courant de la Coulonge et le niveau de la rivière déchaînée, qui n'est qu'à quelques pouces du tablier, alors que la pluie continue à s'abattre sur le Pontiac. Le pont est superbe. Nos aïeuls ont bien fait les choses. La technique adoptée pour la structure, rare, combine un treillis de « type Town doublé d'un double poinçon ». Le pont, classé monument historique par Québec en 1988, mesure 152 mètres (499 pieds). La rivière est magnifique. On peut la franchir à pied ou en voiture.
Louis-Denis Ebacher, Le Droit
Le mini-golf Dunn-d's
Il s'agit du mini-golf qui présente de loin le plus grand défi en la matière dans toute la région. Un trou d'un coup sur le parcours du Dunn-d's relève carrément de l'exploit. Au 11e trou, les enfants et même les plus grands adorent envoyer leur balle dans la chute d'eau qui se veut la signature de ce parcours situé juste à côté du parc de la Gatineau, sur le chemin Notch à Chelsea. Pour les plus conservateurs, il y a toujours le mini-putt l'Authentique du boulevard La Gappe à Gatineau. Ce parcours a permis aux plus grands de ce « sport » comme Carl Carmoni, Jocelyn Noël et le couple Bussière d'y forger leur réputation.
Escape Room
Voilà un jeu qui gagne en popularité un peu partout depuis quelques années. La région de la capitale fédérale offre une panoplie d'endroits où s'y adonner, autant à Ottawa qu'à Gatineau. Le jeu consiste à se faire enfermer dans une pièce avec quatre ou cinq de ses amis et de devoir résoudre une énigme. Les scénarios de jeu peuvent être très différents d'un endroit à l'autre. Par exemple, l'entreprise Maître du jeu, situé sur la rue de Villebois à Gatineau, offre présentement des scénarios allant du « Crime à New York », en passant par le « Pirate du Galion » et le « Trésor des Templiers ». Une fois enfermé dans la salle, on peut se sentir démuni et ne pas du tout savoir par où commencer pour résoudre l'énigme, mais faites-vous confiance. Vous y arriverez...ou pas. Il faut habituellement réserver.
Mathieu Bélanger, Le Droit
Le baseball des Champions
Danny Grauer des Champions d'Ottawa
Le journaliste sportif a-t-il le droit de prêcher pour sa paroisse ? L'industrie du sport-spectacle a longtemps fonctionné au ralenti, l'été, dans notre belle région. Ce n'est vraiment plus le cas. Une famille ne peut pas se tromper en choisissant de passer un samedi après-midi à la Place TD lors d'un match de soccer du Fury. Les Champions, club de baseball de la Ligue Can-Am, offrent aussi un spectacle très intéressant à prix raisonnable. On recommande particulièrement les matches du dimanche, qui sont présentés en après-midi. Il existe différents moyens de consoler les plus jeunes fans peu intéressés par le spectacle. On suggère la crème glacée artisanale du comptoir de Lois N' Frimas', situé derrière le troisième coussin.
L'expo Hockey au musée
L'exposition hockey au Musée canadien de l'histoire
On a beau chercher des alternatives, proposer des sorties un peu partout, on revient toujours au Musée canadien de l'histoire. Le Musée des enfants demeure un incontournable, mais cet été, un détour du côté de l'exposition temporaire dédiée à notre sport national s'impose. On l'a déjà dit. Les dames qui ont préparé cette exposition temporaire ont réussi à construire quelque chose qui plaira aux plus grands connaisseurs. On a également pensé aux plus petits. Il est intéressant, entre autres, de voir à quel point l'équipement a évolué au fil des ans. La portion dédiée aux jouets de hockey du passé et du présent est aussi fort intéressante. Comme si on avait besoin d'un petit rappel que l'automne reviendra bientôt pour s'installer...
Sylvain St-Laurent, Le Droit