Des archéologues affirment que des dessins gravés trouvés dans l’est de Terre-Neuve pourraient être les premières gravures indigènes découvertes sur l’île.

Des gravures dans les maritimes pourraient être des pétroglyphes autochtones

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Des archéologues affirment que des dessins gravés trouvés dans l’est de Terre-Neuve pourraient être les premières gravures indigènes découvertes sur l’île.

Les pétroglyphes montrent des figures humaines et des motifs de fertilité caractéristiques des autres sculptures des peuples de langue algonquienne de l’est du Canada et de la Nouvelle-Angleterre.

Barry Gaulton, de l’Université Memorial, estime que cette découverte pourrait être une première dans un nouveau domaine de recherche susceptible de donner un aperçu de l’histoire des peuples autochtones de l’île.

Les outils utilisés indiquent que les gravures ont été réalisées quelque temps après le contact avec l’Europe, des années 1600 aux années 1800, selon M. Gaulton.

Le chef Mi’sel Joe de la Première Nation de Miawpukek a déclaré qu’il était ravi lorsqu’il a vu les pétroglyphes le mois dernier.

MM. Joe et Gaulton disent tous les deux que l’étape suivante consistera à travailler avec le gouvernement provincial pour préserver les gravures.