Le Droit
Le cycle de la violence se poursuit dans les résidences en assistances continue du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.
Le cycle de la violence se poursuit dans les résidences en assistances continue du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Des employés épuisés dans des milieux violents

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Les employés des résidences en assistance continue (RAC) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS travaillent dans des milieux complexes et violents. « Se faire pincer, se faire étouffer, se faire tirer les cheveux, se faire pousser, être menacé de mort ou de voies de fait, ça fait partie de leur quotidien », dit Laure Letarte-Lavoie, vice-présidente de l’APTS-Estrie. À cela s’est ajoutée récemment une nouvelle mesure qui vient compliquer les choses pour des employés déjà fatigués : le temps supplémentaire obligatoire (TSO) est devenu monnaie courante.