Le Droit
Jonathan Pitre et sa mère, Tina Boileau, ont été honorés pour leur travail de sensibilisation à la maladie cutanée rare qui a finalement coûté la vie au jeune homme surnommé l’enfant papillon.
Jonathan Pitre et sa mère, Tina Boileau, ont été honorés pour leur travail de sensibilisation à la maladie cutanée rare qui a finalement coûté la vie au jeune homme surnommé l’enfant papillon.

Des distinctions honorifiques pour Jonathan Pitre et sa mère

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Jonathan Pitre et sa mère, Tina Boileau, ont été honorés pour leur travail de sensibilisation à la maladie cutanée rare qui a finalement coûté la vie au jeune homme surnommé l’enfant papillon.