Annie Rivière et Caroline Coutlée, chargées de projet à Leucan Outaouais
Annie Rivière et Caroline Coutlée, chargées de projet à Leucan Outaouais

Des boîtes gourmandes pour la cause

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Que ce soit pour des entreprises d’ici qui souhaitent offrir un cadeau à des employés ou encore dénicher une alternative aux partys de Noël qui ne pourront avoir lieu sous la forme habituelle, sans compter les couples qui s’offriraient le luxe d’un repas en amoureux, Leucan tend la main à ceux qui veulent combiner plaisir et appui à une bonne cause.

Contraint d’annuler plusieurs grands événements cette année en raison de la pandémie, l’organisme de soutien aux enfants atteints de cancer et leur famille propose aux gens de participer à son nouveau projet « Noël Gourmand Leucan », dont l’objectif est d’amasser 50 000 $ en Outaouais (650 000 $ au Québec).

Il s’agit de boîtes gourmandes pour deux personnes au coût unitaire de 300 $ comprenant quatre services (entrée, choix de repas principal, plateau de fromages québécois et dessert), une bouteille de vin ainsi qu’un jeu ludique par visioconférence créé par Voiles en voiles. Des acteurs locaux ont mis la main à la pâte, soit le chef du restaurant Les Fougères, Yannick LaSalle ; le chef propriétaire des Flavoureux — Traiteur gourmet, Raphaël Morneau-Bérubé ; ainsi que les copropriétaires de l’entreprise À la miette, Claudia Fradette et Émilie Perrier.

Pour chaque boîte vendue, plus de 200 $ seront remis à l’organisme qui appuie environ 35 familles en Outaouais.

« C’est un projet provincial. On a dû annuler tous nos événements gastronomiques en présentiel depuis le début de la crise, alors ce nouveau projet permet de respecter les restrictions. On voulait trouver une solution, une alternative pour les entreprises qui ont annulé leur party de Noël ou n’ont juste pas pensé en faire un. C’est vraiment notre public cible. On peut faire la livraison directement à un bureau, qui servira de point de chute. Ensuite, les gens peuvent aller récupérer les boîtes. On peut simplement aussi profiter d’un repas du restaurant dans le confort de son foyer. Ça permet de mettre en lumière des chefs, des artisans et des produits locaux. Il y a un bel engouement jusqu’à présent », note Caroline Coutlée, chargée de projets et développement philanthropique à Leucan Outaouais.


« C’est plus important que jamais de soutenir des causes comme la nôtre. »
Caroline Coutlée

Cette dernière rappelle que pandémie ou pas, « le cancer ne prend pas de pause ».

« C’est une chose de passer à travers (la pandémie), chaque personne a ses moments de faiblesse, mais apprendre un tel diagnostic pour un enfant durant une telle période, c’est encore plus ravageur. C’est plus important que jamais de soutenir des causes comme la nôtre. Il faut penser à ces familles. Nous, dès qu’il y a un nouveau diagnostic, nous sommes tout de suite déployés, on débarque avec une agente aux familles et une trousse pour leur offrir un soutien psychologique.»

Chaque année au Québec, près d’un cas par jour de cancer infantile est diagnostiqué. Le taux de survie est aujourd’hui estimé à 82 %. En 2019-2020, Leucan a remis 940 000 $ en aide financière aux familles.

***

Pour commander: www.leucan-gourmand.com