Le conseiller du district du Lac-Beauchamp, Jean-François LeBlanc, avoue être déçu de la participation à l'assemblée.

Des ados réalisent quatre projets écolos

Pour protéger notre planète, chaque geste compte et un groupe d'adolescents a décidé d'y contribuer de façon concrète en réalisant quatre projets d'écologie urbaine pour améliorer l'environnement du secteur Gatineau.
Les projets ont permis la confection d'une oeuvre d'art à partir des matières récupérées, le verdissement de la cour de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux et devant l'édifice Jean-René-Monette, la construction et l'installation de nichoirs et de mangeoires à oiseaux à la marina Kitchissippi, et une vidéo de promotion de gestes écoresponsables de trois entreprises du quartier du Vieux-Gatineau. 
Mis sur pied en 2005 par la Fondation de la famille Bronfman et ses partenaires, le programme a maintenant des groupes à Montréal, Québec et Gatineau. Il en est maintenant à sa 6e édition à Gatineau. 
Au cours de l'année scolaire, une vingtaine de jeunes gatinois ont tenu des rencontres hebdomadaires après les classes en compagnie de l'animatrice en éco-leadership, Marie-Ève Turbide.
« Les rencontres permettent des échanges sur les acteurs de projets sociaux et sur les causes environnementales dans le milieu pour permettre des actions concrètes », a indiqué la directrice générale d'Enviro Éduc-Action, Geneviève Carrier.
Le conseiller municipal du district Lac-Beauchamp, Jean-François Leblanc, était présent pour saluer les gestes écoresponsables réalisés par les adolescents.  
Un enjeu important pour les jeunes
Kayla, Solène, Jérôme, Éloi et Sabrina ont témoigné de leur implication. « L'environnement sera l'enjeu le plus important de notre génération. Il faut donc agir pour qu'il y ait du changement », a soutenu Éloi.
« Ce ne sont pas tous les jeunes qui veulent s'impliquer. Mais, en travaillant en équipe, on peut arriver à changer les habitudes », a expliqué Sabrina.
Le stage d'été prenait fin hier et les participants se dirigeaient vers un camping de Saint-Sauveur où tous les jeunes du programme C-Vert de tout le Québec seront réunis.
Enviro Éduc-Action, qui a l'appui de plusieurs organisations et représentants du secteur Gatineau, se prépare à accueillir une nouvelle cohorte de jeunes participants en septembre prochain alors que le programme sera encore disponible dans les écoles du Carrefour, du Versant et Nicolas-Gatineau.