Le DG d'Opération Nez rouge à Ottawa, Dave van Viaanderen, avait lancé les activités de l'organisme récemment avec le maire Jim Watson et le chef de police Charles Bordeleau.
Le DG d'Opération Nez rouge à Ottawa, Dave van Viaanderen, avait lancé les activités de l'organisme récemment avec le maire Jim Watson et le chef de police Charles Bordeleau.

Départ timide pour Nez rouge

Le Droit
L'Opération Nez rouge a connu des débuts tranquilles en Outaouais. La saison des «partys de bureau» n'est peut-être pas tout à fait commencée dans la région alors que 178 raccompagnements ont été effectués. C'est moins qu'à Rouyn-Noranda (219) et à Sherbrooke (359) et tout juste plus qu'à Dolbeau-Mistassini (174).
À Ottawa, 48 appels ont été logés à l'organisme.
Dans le reste du Québec, les bénévoles ont toutefois été actifs alors que le cap des 5000 raccompagnements est déjà franchi dans la province.
En deux soirées, vendredi et samedi, les bénévoles de l'organisme ont reconduit à la maison, en toute sécurité, plus de 5265 automobilistes.
C'est à Québec, où a été créé Nez rouge il y a 30 ans, que les bénévoles ont été les plus sollicités, avec près de 380 raccompagnements.
L'opération 2013 se déroule jusqu'au 31 décembre.