Quelques heures à peine après l’entrée en service de la glissière de sécurité installée au centre de l’autoroute 50 entre Gatineau et L’Ange-Gardien, l’infrastructure subissait déjà un bris
Quelques heures à peine après l’entrée en service de la glissière de sécurité installée au centre de l’autoroute 50 entre Gatineau et L’Ange-Gardien, l’infrastructure subissait déjà un bris

Déjà un bris pour la glissière de sécurité sur l’A-50

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Quelques heures à peine après l’entrée en service de la glissière de sécurité installée au centre de l’autoroute 50 entre Gatineau et L’Ange-Gardien, l’infrastructure subissait déjà un bris alors que le câble supérieur s’est détendu sur une courte section.

Cette perte de tension est survenue peu avant 13 h, jeudi, dans le secteur de la route 309 et de l’avenue Lépine. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a tenu à préciser que la glissière à haute tension de trois câbles demeure efficace pour retenir des véhicules qui dévieraient de leur voie.

«Les deux autres câbles demeurent 100 % fonctionnels. Donc la glissière demeure fonctionnelle parce que les deux autres câbles peuvent assumer le rôle de protection sans problème», a expliqué la porte-parole du MTQ en Outaouais, Rosalie Faubert.

Le MTQ fermera complètement l’autoroute 50 entre 21 h, jeudi, et 5 h, vendredi, afin de remettre sous tension le câble supérieur sur toute sa longueur. Même si le câble s’est relâché sur une petite portion, cela a un léger impact sur sa tension sur toute la longueur de la glissière, a indiqué Mme Faubert.

«Au cours des prochains jours, le ministère a prévu une surveillance accrue du secteur. Les équipes ont été très rapidement sur les lieux et ont travaillé sur le dossier pour régler le problème», a ajouté la porte-parole du MTQ.

Quelques heures à peine après l’entrée en service de la glissière de sécurité installée au centre de l’autoroute 50 entre Gatineau et L’Ange-Gardien, l’infrastructure subissait déjà un bris

Inauguration

La glissière médiane flexible à haute tension a été inaugurée tôt jeudi. Elle  est installée au centre de l’autoroute et s’étend sur une portion de 5,4 km, soit entre la fin des quatre voies à Gatineau et l’ouest de la route 309 (chemin Doherty) à L’Ange-Gardien. 

L’infrastructure vise à éliminer les collisions frontales qui ont fait plusieurs morts sur les portions non doublées de l’autoroute en retenant sur sa voie, comme un filet, un véhicule qui dévierait de sa course.

«Cet aménagement, qui constitue une solution novatrice pour le Québec en matière de sécurité routière, sauvera des vies. Notre gouvernement passe aux actes et met en place les mesures nécessaires pour assurer la sécurité sur le réseau routier», a indiqué le ministre des Transports, François Bonnardel, dans un communiqué publié jeudi.

«En plus d’avoir tenu notre engagement auprès de la population de l’Outaouais, je suis encore plus fier que nous ayons pu respecter les délais, malgré la crise sanitaire des derniers mois. D’ici la réalisation de l’élargissement à quatre voies de l’autoroute 50, la glissière prouvera son efficacité, comme elle le fait ailleurs dans d’autres pays», a ajouté de son côté le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe.

La clôture métallique est une solution temporaire puisque l’autoroute doit être élargie à quatre voies dans ce secteur.