Le chef Nicolas Lacroix du restaurant Le Quai, Kloé Jetté-Francoeur, une adolescente de 13 ans de Gracefield qui est atteinte d’un cancer, et le rédacteur en chef du quotidien Le Droit, Patrice Gaudreault, ont formé une des onze équipes du Défi des chefs Leucan.

Défi des chefs Leucan: une savoureuse soirée

Le Défi des chefs a connu un savoureux succès jeudi soir à Gatineau alors que plus de 600 convives ont participé à l’activité de financement au profit de Leucan Outaouais.

L’organisation a amassé 106 000 $, dépassant ainsi l’objectif de 100 000 $. Les fonds servent principalement à financer divers services pour les enfants en traitement ou ayant survécu à un cancer.

«Une portion de l’enveloppe va aussi pour la recherche clinique», a précisé le directeur multirégional de Leucan, Jacques Tremblay, tout en rappelant que le taux de survie est passé de 15 à 82 % pour les cas de cancers pédiatriques.

Le Défi des chefs a rassemblé onze équipes composées de chefs de réputés restaurants de la région, de personnalités médiatiques et d’enfants en traitement d’un cancer ou en rémission. Dans le cadre d’une compétition amicale, ils ont préparé et servi un repas gastronomique de onze services aux convives réunis au palais des congrès de Gatineau.

Gravlax de bison, sandwich de viande chevaline fumée, manchon de canard à la général tao et fondue au chocolat noir ont pu être dégustés aux tables.

L’équipe de Gourmet Cuisine du Musée des beaux-arts du Canada avec le chef Alexandre Scott était sur place. Le directeur des opérations de Gourmet Cuisine, Joel Marc Frappier, a rappelé que le Défi des chefs Leucan est une belle oeuvre dans laquelle s’impliquer.

«Il est noble de participer dans une cause comme celle-ci où l’on redonne à la collectivité, a noté M. Frappier. Nous sommes aussi le traiteur officiel du Musée de la nature. C’est un musée où il n’y a que des enfants qui viennent nous visiter. Ça nous touche donc de tout près. Qu’on soit parent ou non, on a besoin de s’impliquer dans cette belle cause.»