Charlie, 8 ans, Mélodie, 6 ans, ainsi que Charles, 6 ans, sont trois enfants qui participeront au Défi des chefs le 22 mars.

Défi des chefs: cuisiner pour vaincre le cancer infantile

Chefs de réputés restaurants de la région, personnalités médiatiques et enfants en traitement ou ayant survécu à un cancer feront équipe le 21 mars à l’occasion du 3e Défi des chefs au profit de Leucan Outaouais.

La compétition culinaire amicale permettra aux quelque 700 convives attendus au Palais des congrès de Gatineau de profiter d’un repas 11 services puisqu’autant d’équipes concocteront des plats tous aussi originaux les uns que les autres.

L’objectif de Leucan pour cet événement a été fixé à 100 000 $, une somme qui avait été franchie l’an dernier.

Le rédacteur en chef du Droit, Patrice Gaudreault, fera équipe avec Kloé, une adolescente de 13 ans, ainsi que le chef Nicholas Lacroix, du restaurant Le Quai. D’autres animateurs et chroniqueurs radio et télé participeront également à la compétition. Le menu des 11 équipes sera dévoilé en février.

C’est un vote du public qui permettra de couronner le trio gagnant de la soirée.

Selon Leucan, chaque année au Québec, près d’un cas de cancer par jour est diagnostiqué chez les enfants.

Le taux de survie est passé au fil des ans de 15 % à 82 % pour les cas de cancers pédiatriques, atteignant même 94 % chez les leucémiques, le cancer le plus fréquent chez les jeunes. Malgré tout, à travers le pays, les cancers infantiles sont responsables de plus de décès que toute autre maladie entre l’âge d’un an et l’adolescence.

Au cours des deux dernières décennies, Leucan a versé plus de dix millions $ pour l’avancement de la science en recherche clinique, en plus de remettre plus de 740 000 $ en aide financière aux parents d’enfants malades.

+

PLUS DE 180 000 $ POUR LA GUIGNOLÉE DU DRE BUREAU

La Guignolée 2018 de Dre Bureau au profit du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (CPSG) a permis d’amasser la somme de 180 120 $, un gain de 20 % par rapport à l’objectif de 150 000 $. 

Cette campagne majeure de financement populaire est essentielle pour le CPSG. L’argent amassé contribuera à offrir des services directs à plus de mille enfants accueillis, accompagnés et soignés par les artisans du Centre. 

« Grâce à la bienveillance de tous les acteurs de la guignolée, le CPSG pourra poursuivre sa mission qui est de redonner la santé et le sourire aux enfants tout en suivant leur développement global », a indiqué la direction du Centre. 

Les responsables du CPSG se disent très heureux des résultats de la guignolée, remercient la population pour sa générosité et expriment leur fierté « de faire partie d’une communauté qui désire faire une différence dans la vie des enfants ».