L'animateur du matin au 98,5 FM, à Montréal, Paul Arcand

Débats sans le PQ et QS: Paul Arcand critique la décision du 104,7

L’animateur du matin au 98,5 FM à Montréal, Paul Arcand, a publiquement critiqué la décision d’une autre station de Cogeco Média, le 104,7 Outaouais, de ne pas avoir invité les candidats du Parti québécois et de Québec solidaire à participer aux débats prévus dans l’émission Solide comme le Roch.

Le président du PQ dans la région, Robert Drapeau, avait vivement dénoncé, la semaine dernière, la décision du 104,7 Outaouais d’inviter seulement les candidats du Parti libéral du Québec et de la Coalition avenir Québec à participer aux débats que la station souhaitait présenter pour trois circonscriptions dans l’émission du midi animée par Roch Cholette.

Dimanche soir à Tout le monde en parle, l’animateur Guy A. Lepage a demandé à Paul Arcand s’il considérait une telle décision «acceptable en démocratie».

«La réponse est non, il n’y a pas une seconde de réflexion», a lancé sans hésiter M. Arcand, avant d’ajouter que les partis représentés à l’Assemblée nationale devaient tous être invités lorsqu’un débat est organisé. «Il y a beaucoup de candidats, tu ne peux pas faire un débat à 22 et tu ne peux pas inviter tout le monde, mais si je prends la campagne électorale actuelle, c’est les quatre [partis représentés à l’Assemblée nationale]. Moi, j’ai fait des débats, j’invite les quatre, point final. S’ils ne viennent pas, ça c’est dans leur cour, mais il faut que l’invitation soit là. Disons que ce n’est pas le meilleur coup.»

Cette réponse de Paul Arcand contraste avec celle de son patron Philippe Lapointe, vice-président des stations parlées de Cogeco Média et directeur général du 98,5 FM. M. Lapointe avait indiqué au Droit, la semaine dernière, qu’il endossait «complètement la gestion» faite dans ce dossier par le directeur général de la station locale, Bob Rioux.

M. Lapointe avait notamment fait valoir que cette décision ne représentait «pas une exclusion», car la station s’assure «de présenter une couverture qui est complète et équilibrée» pendant la campagne électorale provinciale.

Après avoir présenté un débat entre le candidat libéral et son opposant caquiste dans la circonscription de Chapleau, l’animateur Roch Cholette devait en présenter deux autres, dans Gatineau et Papineau, mais les libéraux ont refusé d’y participer.