Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Un premier projet de plus de 14 millions $ sera construit au 330 boulevard de l’Europe, dans le secteur du Plateur à Gatineau.
Un premier projet de plus de 14 millions $ sera construit au 330 boulevard de l’Europe, dans le secteur du Plateur à Gatineau.

De l’aide financière pour des logements sociaux en Outaouais

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Une aide financière gouvernementale permettra de concrétiser trois initiatives de logement social dans la circonscription fédérale de Pontiac, en Outaouais.

Les trois projets s’inscrivent dans la récente entente pour la création rapide de logements entre la Société d’habitation du Québec (SHQ) et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Les trois initiatives ciblent particulièrement les personnes âgées ou en perte d’autonomie de la région qui sont à la recherche d’un logement abordable.

Un premier projet de plus de 14 millions $ sera construit au 330 boulevard de l’Europe, dans le secteur du Plateau à Gatineau. La contribution gouvernementale pour ce projet se chiffre à un peu plus de 4,7 millions $.

Deux autres initiatives verront le jour dans la circonscription provinciale de Gatineau. Un bâtiment à logements abordables sera construit sur le chemin de la Rivière à Chelsea. Le projet est évalué à plus de 3,1 millions $.

Un autre édifice à logements aura pignon sur rue sur le chemin Principal à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau. Les coûts de réalisation du projet sont estimés à plus de 2,3 millions $.

La contribution financière octroyée par les gouvernements provincial et fédéral pour ces deux projets s’élève à plus d’un million $ chacun.

Au total, ce sont 94 nouvelles unités de logement qui seront mises à la disposition des aînés et des personnes en perte d’autonomie de Pontiac.

« Cette initiative permettra de réaliser des progrès réels et mesurables vers l’amélioration du logement des personnes âgées, tant dans les petites communautés que dans les grandes villes », a souligné le député fédéral de Pontiac, William Amos.

De son côté, le gouvernement québécois s’est aussi engagé à financer, pour les 20 prochaines années, le supplément au loyer de certains projets.

« Dans certains cas, grâce à notre aide, les locataires admissibles débourseront seulement 25 % de leur revenu pour se loger », précise le député de Gatineau, Robert Bussière.

Rappelons que le 22 janvier, les gouvernements du Québec et du Canada avaient annoncé qu’un montant de 179,8 millions $ a été réservé pour la réalisation de 68 nouveaux projets de logement social au Québec. Cela représente 1492 nouveaux logements sur le territoire québécois.