Le Festibière de Gatineau se déroule tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, beau temps mauvais temps.

De bon augure pour le Festibière

Les organisateurs du Festibière de Gatineau s'attendent à beaucoup plus de festivaliers, cette année. Ils étaient déjà nombreux au Musée canadien de l'histoire jeudi, bière à la main, pour profiter de la première journée des festivités.
Alors que le festival avait attiré 35 000 personnes l'an dernier, ce nombre devrait augmenter à 40 000 cette année.
« Déjà là, il y a beaucoup plus de monde ce jeudi que jeudi l'été passé ! », a mentionné la responsable des exposants et des communications du Festibière, Mariepier Bastien. 
Il est toutefois impossible pour l'instant de connaître le nombre exact de participants pour la première journée.
« On a vendu beaucoup de billets en ligne, mais la majorité de nos ventes se font à la porte », a-t-elle expliqué.
À la « surprise » de Mme Bastien, c'est la journée de vendredi qui devrait être la plus populaire auprès des festivaliers, contrairement aux années précédentes.
« Il va y avoir Coleman Hell en show demain [vendredi], qui est quand même un artiste réputé internationalement, a-t-elle souligné. Mais d'habitude, c'est toujours le samedi qu'il y a le plus de gens parce que le site est ouvert plus longtemps. »
Sur le site, les festivaliers peuvent goûter à plus de 350 bières artisanales et ont accès à près d'une quinzaine de camions de rue et d'exposants alimentaires.
Après les spectacles du groupe The Lost Fingers jeudi soir et de Coleman Hell vendredi, ce sera au tour de Daniel Boucher et de DJ Champion de se produire sur scène samedi.
Et le festival se déroule tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, beau temps mauvais temps.
« Mais heureusement la température est de notre côté ! », s'est exclamée Mme Bastien.