Plus de 250 «ours polaires» ont plongé ce mercredi dans les eaux glaciales de la rivière des Outaouais pour amasser des fonds destinés aux patients du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO).

Dans les eaux glacées pour le CHEO

Plus de 250 «ours polaires» ont plongé ce mercredi dans les eaux glaciales de la rivière des Outaouais pour amasser des fonds destinés aux patients du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO).
Les courageux et téméraires participants ont pris le relais en sautant dans l'eau, par petits groupes, depuis la plage Britannia, à Ottawa.
L'argent recueilli, 60 000 $ au total, servira à financer des programmes et des recherches en oncologie pédiatrique.
L'événement a été organisé par les fondations Sears Canada et du CHEO, qui ont uni leurs efforts en ce jour de l'An pour éradiquer le cancer infantile. Le Grand défi ours polaire canadien est organisé simultanément dans plusieurs villes. Outre Ottawa, plus d'un millier de participants sont attendus à Vancouver, Toronto et Halifax.
«Toutes les sommes amassées par les participants permettront au CHEO de continuer d'offrir les meilleurs soins possible à nos patients et à leur famille», a affirmé par voie de communiqué Fred Bartlett, président et chef de la direction de la Fondation du CHEO.
«Il est très gratifiant de voir autant de gens recueillir des fonds, revêtir un costume et braver les eaux glacées pour venir en aide aux enfants atteints du cancer ainsi qu'à leur famille», a affirmé Doug Campbell, président et chef de la direction de Sears Canada.
Froid glacial
Le mercure est resté au bas fond du thermomètre, mercredi, avec des températures oscillant entre -20 et -25 degrés Celsius. Le froid ressenti de -30°C, avec le facteur éolien, était mordant, sur les berges de la rivière des Outaouais.
Ce froid sibérien s'acharnera sur la région de la capitale fédérale, au moins jusqu'à vendredi.