Daniel Bellamarre prendra la direction de la CSCV.

Daniel Bellemarre sera le nouveau DG de la CSCV

Daniel Bellemarre succédera à Raynald Goudreau comme directeur général de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV), à compter du 17 janvier 2018.

Les commissaires ont annoncé mercredi soir la nomination de M. Bellemarre à titre de futur directeur général de l’organisation.

Raynald Goudreau, qui était à la barre de la commission scolaire depuis 2010, avait annoncé en juin dernier son intention de prendre sa retraite à l’hiver prochain. 

Le choix de M. Bellemarre émane d’une «forte recommandation» du comité de sélection qui a été mis en place par les commissaires, a déclaré le président de la CSCV, Éric Antoine, mercredi soir.

«Ce qui est important pour nous, c’est le service aux élèves et la réussite éducative. On a établi un profil qu’on recherchait et à la toute fin, c’est de façon unanime que la recommandation du nouveau directeur général a été proposée», a souligné le président de la CSCV. 

Une période de transition avec l’actuel directeur général débutera le 20 novembre alors que M. Goudreau agira comme conseiller-cadre de janvier à mars 2018. Cette façon de procéder permettra d’assurer une «fluidité au niveau du leadership et de la connaissance des dossiers», a précisé M. Antoine.

Ancien enseignant d’éducation économique pendant six ans à l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau ainsi qu’à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin, M. Bellemarre a occupé différents postes de gestionnaire au sein de la CSCV depuis 2005.

Il est directeur des services informatiques et de l’organisation scolaire à la CSCV depuis décembre 2012 en plus d’être président depuis trois ans de la Table régionale informatique de l’Outaouais. 

«Le défi est le même pour moi que pour tous mes collègues. C’est de s’assurer de la réussite du plus grand nombre. C’est une réponse qu’on entend souvent, mais c’est une réponse tellement importante. C’est la raison pourquoi je suis dans le monde de l’éducation. Je veux m’assurer que le plus grand nombre d’élèves puissent réussir. À la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées, nos objectifs sont audacieux et on compte bien les atteindre», a affirmé M. Bellemarre, hier, à propos de son futur poste.