Des précipitations de 10 à 15 mm de pluie verglaçante se sont abattus sur la région dès samedi soir et se sont poursuivis jusqu’aux petites heures du matin dimanche.
Des précipitations de 10 à 15 mm de pluie verglaçante se sont abattus sur la région dès samedi soir et se sont poursuivis jusqu’aux petites heures du matin dimanche.

Dame Nature joue les trouble-fêtes dans la région d’Ottawa-Gatineau [PHOTOS]

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Les caprices de dame Nature auront laissé leur empreinte sur la grande région de la capitale fédérale ce week-end alors qu’un cocktail de pluie verglaçante et de grésil aura causé bien des ennuis aux citoyens.

Des précipitations de 10 à 15 mm de pluie verglaçante se sont abattues sur la région dès samedi soir et se sont poursuivis jusqu’aux petites heures du matin dimanche. Une accumulation de 2 à 4 cm de grésil, qui s’est ensuite transformée en neige, est venue ajouter un drap blanc par-dessus la couche de glace qui s’est formée durant la nuit.

Les précipitations reçues dans la région sont tout de même inférieures à celles qui étaient initialement anticipées par Environnement Canada, eux qui annonçaient au-delà de 20 mm de pluie verglaçante.

«Ce qui a changé, c’est qu’on prévoit maintenant plus de grésil dans la région d’Ottawa. Le système dépressionnaire va passer plus au sud de cette région», avait expliqué au Droit samedi le météorologue d’Environnement Canada, Alexandre Parent.

L’agence fédérale a aussi tenu à rappeler à la population de rester prudente étant donné le fait que «les surfaces, comme les routes, les rues, les trottoirs et les terrains de stationnement, deviendront glacées, glissantes et dangereuses».

Des puisards bouchés

Avant l’arrivée de la tempête hivernale, environ 20 mm de pluie sont tombés sur Ottawa-Gatineau samedi en journée, si bien que les puisards ont été obstrués, causant des refoulements d’égouts et de l’accumulation d’eau dans certaines rues des deux villes.

Du sel, du sable et des abrasifs sont nécessaires pour dégeler les trottoirs.

La Ville d’Ottawa souligne que des équipes s’affairent à drainer les rues dimanche matin. Des équipes sillonnent aussi les rues avec du sel, du sable et des abrasifs, selon les conditions, afin de dégeler les trottoirs. La Ville d’Ottawa a indiqué que le travail se poursuivra jusqu’à lundi matin afin de limiter l’impact sur les déplacements à l’heure de pointe.

De l’autre côté de la rivière, des employés municipaux de Gatineau «assurent une vigie des fossés à risque, des bassins de rétention et des puisards» pour pallier à l’accumulation d’eau qui s’est formée dans certaines rues de la ville.

La Ville de Gatineau souligne aussi que des équipes travaillent à déblayer le réseau routier et les trottoirs. Les opérations se poursuivront jusqu'à 15h lundi. 

Des vols annulés à Ottawa

Les mauvaises conditions météorologiques auront aussi causé des maux de tête aux voyageurs alors que plusieurs vols ont été annulés ou retardés à l’aéroport international d’Ottawa (YOW).

Dimanche matin, près de vingt vols avaient été annulés ou retardés selon le YOW. Plusieurs vols en provenance d’ailleurs sont aussi compromis en raison de l’état du tarmac, perturbé par la pluie verglaçante, le grésil et la neige.

La vaste majorité des vols qui sont annulés se rendaient dans l’est du pays ou sur la côte est américaine.

Fermeture des centres de ski

La météo a par ailleurs fait le malheur des skieurs ce week-end. Certains amateurs de sports de glisse ont dû ranger leurs planches et se tourner vers d’autres activités en raison des conditions météorologiques difficiles.

La vaste majorité des centres de ski de la région ont émis un avis de fermeture samedi pour assurer la sécurité des skieurs et planchistes. Cet avis s’est poursuivi dimanche dans quelques centres de glisse.

C’est le cas du centre de ski Vorlage, à Wakefield, qui a décidé de prolonger sa fermeture dimanche par mesure de sécurité. Les pentes seront rouvertes lundi.

Bonne nouvelle pour les skieurs, après avoir annoncé la fermeture complète de ses opérations samedi, le Camp Fortune a rouvert ses pentes dimanche. Même son de cloche du côté du Mont Cascades, bien que les programmes de glisse soient reportés à une date ultérieure. 

Le centre de ski Sommet Edelweiss est le seul à être demeuré ouvert tout le week-end. Le début des programmes de glisse a cependant été reporté à la semaine prochaine.

Une accumulation de 2 à 4 cm de grésil, qui s’est ensuite transformée en neige, est venu ajouter un drap blanc par-dessus la couche de glace qui s’est formée durant la nuit.

Des sentiers du parc de la Gatineau graduellement rouverts

La Commission de la capitale nationale (CCN) a annoncé samedi la fermeture de l’ensemble des sentiers et des stationnements du parc de la Gatineau, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

La CCN avait alors indiqué que les intempéries rendent les sentiers et les stationnements non sécuritaires, car «les sentiers sont glacés et des branches peuvent tomber» et ainsi causer des dommages physiques ou matériels. 

La CCN a cependant annoncé dimanche après-midi que certains sentiers et stationnements seront rouverts graduellement au courant de la journée.

La CCN invite les citoyens à rester prudents lorsqu’ils s’aventurent dans le parc de la Gatineau. La population devrait aussi vérifier l’état des sentiers de ski de fond, de vélo d’hiver et de raquette sur le site web de la CCN.

Peu de pannes de courant

La tempête n’aura heureusement pas causé trop de soucis aux travailleurs d’Hydro-Québec. Un total de 960 clients de la société d’État québécoise ont été privés de courant dimanche matin.

Hydro-Québec souligne cependant qu’une majeure partie des pannes ont été corrigées dans la matinée de dimanche. Vers 20h30, le courant a été rétabli pour la totalité des clients d'Hydro-Québec en Outaouais.

Du côté de l’Ontario, Hydro One et Hydro-Ottawa n’ont pas signalé de panne sur le territoire de la région de la capitale fédérale.