Steven MacKinnon

Programme d’assurance à faible coût promis par les libéraux

La création d’un programme national d’assurance à faible coût contre les inondations annoncé mercredi par les libéraux vise à aider les propriétaires de maison qui sont à risque élevé advenant la crue des eaux, et qui n’ont pas une couverture d’assurance suffisante.

Cette promesse électorale s’inscrit dans un engagement plus vaste en lien avec les changements climatiques dévoilé mercredi en Colombie-Britannique par le premier ministre Justin Trudeau.

L’Outaouais a été particulièrement touchée par les débordements historiques des rivières en 2017 et en 2019 alors que des centaines de résidences furent inondées à divers degrés.

« Je me suis fait dire plus d’une fois que la question des assurances est une source de grande consternation et de grand stress pour les gens qui habitent dans une maison qui peut être en zone inondable, dans une zone 20-100 ou qui ne sont pas assurable du tout, a indiqué le député sortant et candidat libéral dans la circonscription de Gatineau, Steven MacKinnon. La possibilité d’élaborer un programme qui permettrait aux gens d’accéder à de l’assurance est donc d’un intérêt particulier ».

M. MacKinnon a concédé que les détails de cet engagement restent à émerger puisque ce sera à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) de mettre sur pied le programme.

Si à Gatineau il existe de l’information cartographiée sur les zones inondables, ce n’est pas le cas partout au pays.

Le Parti libéral du Canada, s’il est reporté au pouvoir au soir du 21 octobre, veut collaborer avec les provinces et les territoires afin de cartographier toutes les zones inondables du pays et en publiant ces cartes en ligne. Il s’agit d’un engagement électoral évalué à 150 millions $ qui vise à permettre aux citoyens de mieux comprendre les risques auxquels ils s’exposent lorsqu’ils achètent une maison.