Moisson Outaouais distribue son aide alimentaire aux sinistrés des inondations

Les bénévoles de Moisson Outaouais ont distribué samedi des paniers d’épicerie et des produits d’hygiène personnelle à 229 ménages gatinois sinistrés des inondations.

Les collectes de dons ont permis d’amasser 18 468 kg de denrées non périssables et de produits de nettoyage et d’hygiène. 

Les dons en argent de particuliers et d’entreprises ont servi à l’achat de cartes prépayées en épicerie et de denrées alimentaires périssables, comme du lait, du pain et des fruits et légumes.

Deux points de distribution avaient été établis, soit à l’école secondaire du Versant, dans le secteur Gatineau, et au Centre alimentaire d’Aylmer.

Les sinistrés ont été nombreux à se présenter tôt au site de distribution de Gatineau, a précisé Marie-Michèle Barrette, porte-parole de Moisson Outaouais, alors que les portes ouvraient à 10 h 00.

«À 9 h 00, il y avait déjà une file d’attente. Les gens étaient prêts à recevoir leur panier d’aide. Rapidement, de 10 h 00 à 11 h 45, ce fut très occupé», a expliqué Mme Barrette.

«Les gens étaient très reconnaissants. Ils remerciaient énormément les bénévoles», a-t-elle ajouté.

Au total, ce sont 508 personnes qui vont bénéficier des denrées périssables et non périssables. Les sinistrés devaient montrer une preuve de résidence en se présentant sur les lieux. Ils recevaient aussi une carte prépayée en épicerie variant de 50 $ à 150 $, dépendamment de la grosseur du ménage.

«Ce sont des gens de différentes classes économiques qui sont venus chercher leur panier», a précisé la porte-parole de Moisson Outaouais.

Les bénévoles ont préparé des ensembles pour 800 ménages. Un total de 46 000 kg de nourriture et produits ont été préparés pour une valeur totale de plus de 257 000 $. Les denrées non réclamées seront redistribuées dans le réseau de Moisson Outaouais.

Sacs de sable

Ce ne sont pas tous les sinistrés qui se sont prévalus de l’offre alors que plus de 1000 ménages s’étaient inscrits auprès des autorités en tant que sinistrés. 

Plusieurs personnes dans les secteurs affectés par la crue printanière étaient affairées samedi à mettre sur le bord du chemin les sacs de sable qui ont servi à protéger leur domicile. C’était le cas de Pierre Potvin, un résidant de la rue Watt. Sa maison n’a pas été inondée cette année grâce à une digue faite de sacs de sable, d’une membrane et de pompes. 

Pierre Potvin a su bien protéger sa maison contre la crue des eaux.

Rappelons que la Ville de Gatineau a lancé un appel aux citoyens et aux entrepreneurs pour une grande corvée de solidarité qui aura lieu les 1er et 2 juin afin de procéder au ramassage des sacs de sable. Près de 890 000 sacs ont été distribués, soit trois fois plus qu’en 2017. La Ville pourra réutiliser le sable pour différents usages, notamment pour du remplissage lors de construction de rues ou comme abrasif en hiver.

Il y a amoncellement de sacs de sable le long de la rue Watt, dans le secteur Gatineau.

Plusieurs artères sont encore fermées à Gatineau en raison des inondations, notamment dans le secteur du boulevard Hurtubise, dans Pointe-Gatineau et à Aylmer.