Les rivières en bref

Le Pontiac risque d’être touché plus durement par la rivière des Outaouais que les autres secteurs qu’elle traverse. Mardi, le directeur régional de la Sécurité civile, Denis Bélanger, a fait une brève mise à jour des autres rivières à surveiller.

Rivière des Outaouais

« Ça va monter jusqu’à samedi, même dimanche. Le plus inquiétant, c’est dans le Pontiac. Au lac Coulonge, on prévoit que ça va monter encore de 80 cm. Ça demeure 10 cm en bas du niveau de 2017. Plus à l’est, du côté de Thurso, le niveau maximum sera atteint le 29 avril. Ça demeure 40 cm sous le niveau de 2017. »

Rivière du Lièvre

« Le niveau est assez élevé. Le seuil d’inondation est mineur, pour l’instant, puisque le réservoir Poisson-Blanc accueille la neige et la pluie. Le réservoir peut encore accueillir les précipitations prévues jusqu’à mercredi. »

Rivière Petite Nation

« On s’attend à une pointe ce mercredi. On prévoit un débit de 150 mètres/seconde, alors que la pointe, en 2017, était de 140 mètres/secondes. Pour les trois prochains jours, c’est critique, surtout à cause de la neige et des glaces en forêt. »

Rivière Blanche

« C’est un très petit bassin versant. La pluie a beaucoup d’influence sur ce type de bassin. S’il y a plus de pluie que prévu, ça peut devenir problématique. »