Des résidents de la rue Saint-Louis à Gatineau se prépare à la montée du niveau de l'eau.

Les niveaux d'eau similaires à avril 2017 en Outaouais

Ce dimanche, les niveaux d'eau ne devraient pas rejoindre ceux atteints au sommet de la crise, en mai 2017, selon l'ingénieure en chef de Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO), Manon Lalonde.

Mme Lalonde ajoute toutefois qu'il serait plus sage d'attendre avant de célébrer. Elle rappelle que la crue printanière de 2017 nous appris que les choses peuvent changer rapidement.

«On pourrait avoir une hausse supérieure à ce que nous verrons aujourd'hui si les conditions météorologiques changent», soutient Manon Lalonde. 

Selon l'ingénieure en chef de la CPRRO, la pluie attendue dans les prochains jours ne devrait pas aggraver la situation. Elle empêchera toutefois une baisse du niveau de l'eau sur la rivière des Outaouais, pendant au moins quelques jours.

Manon Lalonde précise également que plus on se dirige vers l'est, plus les niveaux d'eau augmentent. Sans atteindre les seuils de mai 2017, on surpasse ceux d'avril 2017 lorsqu'on approche Carillon, par exemple.

En fin d'après-midi, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a indiqué qu'on compte 985 maisons à risque d'être inondées dans sa ville, soit des résidences devant lesquelles la voie publique est recouverte d'eau actuellement.

Le centre des sinistrés de Gatineau accueille ses premières victimes d'inondations

Près d’une quarantaine de personnes se sont inscrites au centre d’aide aux sinistrés de Gatineau depuis son ouverture samedi, et ce chiffre risque de grimper au cours des prochaines heures et des prochains jours alors que les niveaux de l’eau des rivières Outaouais et Gatineau ont continué de croître au cours de la nuit de samedi à dimanche.

La Ville de Gatineau a indiqué dimanche après-midi que 79 citoyens — dont 16 enfants — se sont présentés au centre communautaire Jean-René-Monette après avoir évacué leur domicile. Ces sinistrés vivent dans les secteurs Pointe-Gatineau, du boulevard Hurtubise et du secteur Masson-Angers, ont indiqué les autorités municipales.

Le niveau de la rivière Gatineau à la hauteur du Quai des artistes s’élevait à 44,07 mètres à 10h, dimanche, alors qu’il était à 43,95 m à 17h10, samedi. Sur la rivière des Outaouais à la hauteur du traversier à Masson-Angers, le niveau de l’eau atteignait 43,32 m à 10h, dimanche. Le niveau de l’eau était de 43,21 m en fin d’après-midi, samedi.

Plusieurs artères sont fermées en raison des accumulations d’eau. C’est le cas de la rue Oscar, de la rue Saint-Louis entre les rues Blais et Moreau et de la rue René entre les rues Saint-Louis et Oscar. D’autres voies sont uniquement accessibles à la circulation locale, dont le boulevard Hurtubise et la rue Adélard.

Rappelons que quelque 140 militaires des Forces canadiennes sont arrivés en renfort à Gatineau samedi soir. Les soldats seront déployés aujourd’hui en Outaouais et dans le Pontiac, en appui aux diverses communautés affectées par la crue des eaux. La municipalité de Pontiac, ainsi que celle de Saint-André-Avellin, ont décrété l'état d'urgence au cours des derniers jours.

Val-des-Monts lève l'état d'urgence

Les autorités de Val-des-Monts ont levé dimanche à 14h l’état d’urgence qui avait été décrété la semaine dernière. Le centre d’hébergement a été fermé à midi. Les sinistrés qui auraient des besoins en matière d’hébergement peuvent communiquer avec la Croix-Rouge, suggère la Municipalité.

Par ailleurs, Val-des-Monts a demandé à la Sécurité civile que des ingénieurs de la Sécurité publique ou des Forces armées canadiennes soient déployés dans la municipalité pour effectuer une tournée des ponts et ponceaux sur les chemins Brunke, de la Colonie, de l’Église, des Générations, du Parc, Taylor, des Trois-Lacs, de la Truite et Whipple afin de s’assurer de leur intégrité. La Municipalité était toujours en attente d’une réponse, dimanche après-midi.

Route affaissée entre Masham et Luskville

La Sécurité publique de la MRC des Collines prévient la population que le chemin Eardley doit être évité. Cette voie est fermée entre Masham et Luskville en raison des inondations. La route semble s'être affaissée.

***

RUES FERMÉES À GATINEAU

  • Rue Oscar
  • Rue Saint-Louis (entre les rues Blais et Moreau)
  • Rue René (entre les rues Oscar et Saint-Louis)
  • 1335, montées Paiement (près du Chemin du rang)

RUES EN CIRCULATION LOCALE SEULEMENT

  • Rue Saint-Louis (entre l'autoroute 50 et la rue Blais)
  • Rue Blais (entre le cul-de-sac et la rue Saint-Louis)
  • Rue Adélard
  • Rue René (entre le cul-de-sac et la rue Oscar et entre la rue Saint-Louis et Saint-François-Xavier)
  • Rue Jacques-Cartier (entre les rues de la Baie et Saint-Louis)
  • Rue Riviera
  • Rues Saint-Patrice, Saint-Paul et Glaude (entre les rues Saint-Sauveur et Riviera)
  • Rue Versailles (entre la rue Watt et le boulevard Hurtubise)
  • Rue Campeau (entre la rue Notre-Dame et le boulevard Hurtubise)
  • Boulevard Hurtubise
  • Chemin du Fer-à-cheval (entre la rue du Quai et le cul-de-sac)