Les évacuations se poursuivent à Pontiac

Les résidents de la municipalité de Pontiac se préparent en vue d'une autre vague d’évacuations.

« Il y aura des nouvelles évacuations qui auront lieu aujourd’hui tout dépendant de la vitesse à laquelle l’eau monte », a confié au Droit la mairesse suppléante Leslie-Anne Barber, samedi matin.

Le nombre de personnes qui seront évacuées demeure cependant inconnu pour l’instant.

« On est en train de faire le calcul, mais en 2017, on parlait d’environ 300 évacuations au total, indique Mme Barber. Mais la bonne nouvelle, c’est que la pente est assez abrupte entre l’eau et le reste de la municipalité. On s’attend à ce que ça ne soit pas un énorme nombre de rues supplémentaires qui seront évacuées. »

Pour les sinistrés, Mme Barber souligne qu’un centre d’hébergement sera ouvert à l’école Notre-Dame-de-la-Joie.

« La Croix-Rouge est très active avec nous et nous aide à trouver une place pour localiser les personnes évacuées. On est aussi en train d’ouvrir un centre d’accueil avec des lits à l’école Notre-Dame-de-la-joie au cas où ça ne serait pas assez rapide pour certains de trouver des places permanentes pour se loger, explique-t-elle. Les gens ne veulent pas aller loin de leur maison, et c’est compréhensible, parce qu’il y en a encore qui se promène en chaloupe pour aller pomper l’eau par exemple. »

Samedi matin, la municipalité de Pontiac n’avait toujours pas reçu de réponse de la part de l’Armée. Rappelons qu’une demande a été envoyée jeudi dernier au ministère de la Sécurité publique pour obtenir du renfort de la part des soldats canadiens.