Les citoyens pouvaient déjà observer une baisse du niveau de l’eau devant leurs résidences du chemin Armstrong, à Cumberland, dimanche.

Le niveau des eaux diminue à Cumberland

La décrue des eaux se poursuit à Ottawa.

Dimanche, sur le chemin Armstrong, tout près du chemin Morin, à Cumberland, les citoyens pouvaient déjà observer une baisse du niveau de l’eau devant leurs résidences.

«L’eau descend depuis jeudi et je planifie rentrer dans mon entrée dès ce soir (dimanche)», confie un résident du chemin Armstrong qui a préféré garder l’anonymat.

Depuis sa jeune enfance, il demeure sur le chemin Armstrong. La fonte des neiges a toujours eu un impact sur le niveau de l’eau devant sa maison, mais depuis quelques années, la situation est différente.

«Il y a toujours eu deux ou trois pouces d’eau à cause de la fonte des neiges, mais c’était quelque chose de normal, explique-t-il en pointant du doigt sa résidence entourée de sacs de sable. Avant, après le 15 mars, les autorités baissaient le niveau d’eau pour préparer justement la fonte des neiges des lacs du nord. Cependant, depuis quelques années, l’eau ne descend plus avant le dégel et aujourd’hui, on revit la même chose qu’en 2017.»

À LIRE AUSSI: Inondations : élan de générosité à Gatineau

>>> La décrue se poursuit à Gatineau

>>> Saint-André-Avellin: les citoyens pourront bientôt réintégrer leur foyer

>>> Réouverture du traversier de Pontiac

>>> La situation demeure stable au Québec sur le front des inondations

Par ailleurs, la Ville d’Ottawa rappelle que l’état d’urgence est toujours en vigueur et qu’il reste encore du travail à faire.

Certains résidents pourraient même devoir attendre des semaines avant de commencer le processus de rétablissement.

En ce sens, la Ville a émis quelques conseils pour les résidents touchés par les inondations. On leur demande notamment de laisser les travaux électriques aux professionnels, de ne pas s’approcher de la digue de Britannia et de laisser les sacs de sable intact.

Jusqu’à présent, 1,6 million de sacs de sable ont été mis à la disposition des citoyens.

La Ville demande également aux résidents de ne pas s’aventurer sur la rivière des Outaouais près des berges dans les secteurs touchés par les inondations.

«Le fait de naviguer près du rivage peut causer des sillons qui contribuent à endommager davantage les maisons et les digues», soulignent les autorités municipales.