Le MTQ installera des barrières étanches comme celle-ci pour empêcher l’eau d’inonder l’autoroute 50, comme en 2017.

Le ministère des Transports protégera l’autoroute 50

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) se prépare à protéger l’autoroute 50 entre le pont des Draveurs et le lac Leamy, là où l’eau avait envahi la chaussée en mai 2017.

Contrairement à 2017, le MTQ est maintenant équipé de barrières étanches AquaDam, qui sont prêtes à être installées pour empêcher l’eau de s’aventurer dans ce secteur névralgique de l’autoroute, où quelque 50 000 véhicules circulent chaque jour.

« Ces barrages seront installés selon l’évolution de la crue des eaux », indique le ministère. La porte-parole régionale du MTQ, Rosalie Faubert, a fait savoir que l’installation devrait être réalisée d’ici dimanche.

En parallèle, les équipes du MTQ « ont préparé et préparent toujours des sacs de sable qui vont être installés à différents endroits à risque d’inondations », a ajouté Mme Faubert.

La fermeture de ce tronçon de l’autoroute 50, lors de la crue de mai 2017, avait forcé la région à tourner au ralenti pendant deux jours. Les bureaux municipaux de la Ville de Gatineau, ceux du gouvernement du Québec et ceux du gouvernement fédéral situés sur la rive québécoise avaient alors fermé leurs portes, tout comme les établissements d’enseignement.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a indiqué jeudi qu’il est « un peu prématuré », à ce stade-ci, d’envisager la répétition d’un tel scénario. La Ville est en communication constante avec tous ses partenaires, a-t-il rappelé, de sorte que l’évaluation des mesures à prendre se fait « en fonction de ce qui se passe chaque jour ». « Une décision comme ça peut se prendre très, très rapidement, assure-t-il. [...] Ce que je dis aux gens, c’est qu’il faut qu’on se prépare au pire, mais même temps, le pire, ce n’est pas maintenant. »