La semaine prochaine, des équipes iront sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts qu’ont subis certaines infrastructures municipales comme les routes et les ponceaux.

Inondations: «La situation semble vouloir se stabiliser», dit le maire de Val-des-Monts

«La situation semble vouloir se stabiliser dans la section sud», a laissé savoir au Droit le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin, samedi après-midi.

Bien que l’état d’urgence ait été décrété dans la municipalité vendredi dernier, le maire Laurin ne prévoit pas procéder à des évacuations.

« Actuellement on ne prévoit pas d’évacuations, car la situation semble vouloir se stabiliser », a-t-il affirmé.

Cependant, entre 40 et 50 propriétés montvaloises sont inondées et une dizaine sont isolés du réseau routier.

« Le chemin Whipple, par exemple, n’est plus là, et le pont qui engendre la rivière Blanche est fragilisé, indique M. Laurin. On ne peut rien faire là-dessus pour le moment à part attendre que les eaux se retirent. »

Un ponceau situé sur le chemin de la Colonie qui n’avait pas survécu aux événements de 2017 n’a encore une fois pas fait le poids face à Dame Nature.

« Il a été remplacé en 2017 à la suite des pluies diluviennes et même s’il a été surdimensionné, il a eu des difficultés et cela a créé de l’érosion de chaque côté du chemin », illustre le maire.

Par ailleurs, le maire Laurin a tenu à saluer le travail des militaires canadiens qui ont été déployés dans la municipalité de Val-des-Monts jeudi dernier.

« À eux seuls, les soldats ont réussi à nous fabriquer 4500 sacs de sable additionnels », s’est-il exclamé.

La semaine prochaine, des équipes iront sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts qu’ont subis certaines infrastructures municipales comme les routes et les ponceaux.