La semaine prochaine, des équipes iront sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts qu’ont subis certaines infrastructures municipales comme les routes et les ponceaux.
La semaine prochaine, des équipes iront sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts qu’ont subis certaines infrastructures municipales comme les routes et les ponceaux.

Inondations: «La situation semble vouloir se stabiliser», dit le maire de Val-des-Monts

«La situation semble vouloir se stabiliser dans la section sud», a laissé savoir au Droit le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin, samedi après-midi.

Bien que l’état d’urgence ait été décrété dans la municipalité vendredi dernier, le maire Laurin ne prévoit pas procéder à des évacuations.

« Actuellement on ne prévoit pas d’évacuations, car la situation semble vouloir se stabiliser », a-t-il affirmé.

Cependant, entre 40 et 50 propriétés montvaloises sont inondées et une dizaine sont isolés du réseau routier.

« Le chemin Whipple, par exemple, n’est plus là, et le pont qui engendre la rivière Blanche est fragilisé, indique M. Laurin. On ne peut rien faire là-dessus pour le moment à part attendre que les eaux se retirent. »

Un ponceau situé sur le chemin de la Colonie qui n’avait pas survécu aux événements de 2017 n’a encore une fois pas fait le poids face à Dame Nature.

« Il a été remplacé en 2017 à la suite des pluies diluviennes et même s’il a été surdimensionné, il a eu des difficultés et cela a créé de l’érosion de chaque côté du chemin », illustre le maire.

Par ailleurs, le maire Laurin a tenu à saluer le travail des militaires canadiens qui ont été déployés dans la municipalité de Val-des-Monts jeudi dernier.

« À eux seuls, les soldats ont réussi à nous fabriquer 4500 sacs de sable additionnels », s’est-il exclamé.

La semaine prochaine, des équipes iront sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts qu’ont subis certaines infrastructures municipales comme les routes et les ponceaux.