Le nombre de résidences inondées se chiffre à 5383 au Québec.

Inondations: la situation semble se stabiliser au Québec

La situation semble s’être stabilisée samedi matin au Québec au chapitre des inondations.

Autre signe encourageant: les Forces armées canadiennes ont indiqué samedi, par voie de communiqué, qu’elles avaient observé «une réduction significative du nombre de tâches en lien avec son mandat actuel».

Elles ont aussi fait savoir qu’elles reconfigureront le déploiement des militaires sur le terrain en coordination avec les autorités provinciales. Des groupes de militaires demeurent sur place à Gatineau, à Montréal et à Trois-Rivières. Ils sont «prêts à intervenir si des tâches critiques sont identifiées par leurs partenaires».

À 10h, la Sécurité publique ne rapportait aucun changement par rapport aux données publiées la veille. Ainsi, le nombre de résidences inondées était stable à 5383, celui des résidences isolées s’élevait encore à 3784 tandis que celui des personnes évacuées demeurait à 10 439.

L’Outaouais et les Laurentides étaient encore les régions les plus touchées par les inondations.

Dans les Laurentides, le nombre de personnes évacuées s’élevait à 6269, dont 5506 uniquement à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, en bordure du lac des Deux Montagnes, là où la rupture d’une digue naturelle a provoqué dimanche une importante inondation.

En Outaouais, les autorités recensaient 3320 personnes évacuées, dont 1932 à Gatineau, 338 à Mansfield-et-Pontefract et 291 à Pontiac.

À Laval et à Montréal, on comptait respectivement 390 et 200 personnes évacuées.

***

Inondation majeure

- Lac des Deux Montagnes, à Terrasse-Vaudreuil, en baisse

- Rivière de la Petite Nation, en amont de Ripon, en hausse

- Rivière des Mille-Îles, à Bois-des-Filion, en hausse

- Rivière des Outaouais, à la marina de Hull, en baisse

- Rivière des Outaouais, à la Baie Quesnel, en baisse

- Rivière des Outaouais, à la Baie de Rigaud, en baisse

Inondation moyenne

- Fleuve Saint-Laurent, au lac Saint-Pierre, en hausse

- Lac des Deux Montagnes, à Sainte-Anne-de-Bellevue, en hausse

- Lac des Deux Montagnes, à Terrasse-Vaudreuil, en hausse

- Rivière des Mille-Îles, en amont du barrage du Grand-Moulin à Deux-Montagnes, en baisse

- Rivière des Mille-Îles, en aval du barrage du Grand-Moulin à Deux-Montagnes, en baisse

- Rivière des Prairies, à la tête des rapides du Cheval Blanc (chenal sud), en baisse

- Rivière Gatineau, à Gatineau, en baisse

Inondation mineure

- Fleuve Saint-Laurent, à Lanoraie, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Batiscan, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Bécancour, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Port-Saint-François, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Sorel, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Trois-Rivières, en baisse

- Lac Champlain, dans la baie Missisquoi à Saint-Armand, en baisse

- Lac des Trente et Un Milles, à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, en baisse

- Lac Louise, à Weedon, en hausse

- Lac Maskinongé, à Saint-Gabriel-de-Brandon, en baisse

- Lac Memphrémagog, à Memphrémagog, en baisse

- Lac Saint-Louis, à Sainte-Anne-de-Bellevue, en hausse

- Rivière des Outaouais, à Ottawa, au parc Britannia, en baisse

- Rivière Richelieu, à Carignan, aux rapides Fryers, en baisse

- Rivière Richelieu, à Saint-Jean-sur-Richelieu, en baisse

- Rivière Saint-François, en aval du barrage Aylmer, en baisse

Rivières et plans d’eau sous surveillance

- Fleuve Saint-Laurent, à Montréal, près du boulevard LaSalle, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Cap-à-la-Roche, en baisse

- Lac Champlain, à Rouses Point, en baisse

- Lac Aylmer, au quai de Stratford, en baisse

- Lac Saint-Louis, à Pointe-Claire, en hausse

- Rivière des Mille-Îles, à Terrebonne, en hausse

- Rivière du Diable, en amont du pont de la route 117, en baisse

- Rivière du Lièvre, en amont du pont-route 311 à Lac-Saint-Paul, en baisse

- Rivière du Nord, en amont du pont du CN à Saint-Jérôme, en hausse

- Rivière Noire, à Sainte-Émélie-de-l’Énergie, en hausse

- Rivière Richelieu, à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, en baisse