Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a annoncé jeudi que cette corvée de solidarité du Vendredi saint se déroulera à l’aréna Beaudry entre 10 h et 16 h.

Crue printanière: une corvée de solidarité réussie à Gatineau

Vendredi saint ou pas, les citoyens ont répondu présent en grand nombre à l’invitation de la Ville de Gatineau à participer à la corvée de solidarité pour le remplissage de sacs de sable.

Équipées de pelles et de gants, plus de 520 personnes se sont déplacées à l’aréna Beaudry pour mettre la main à la pâte. Au total, pas moins de 20 000 sacs ont été remplis en un intervalle de six heures. À titre comparatif, 15 000 sacs avaient été confectionnés lors d’une telle corvée en mai 2017 à l’aréna Campeau. 

« C’est de l’entraide. Je voulais donner un coup de main aux gens en situation de détresse, à ceux qui vont être touchés. C’est assez surprenant qu’on puisse peut-être revivre cette situation-là une seconde fois en trois ans », a lancé Stéphane Bazinet, interpellé entre deux pelletées de sable au milieu de l’amphithéâtre.

À LIRE AUSSI

>> L'armée demandée en renfort en Outaouais

>> Les zones à risque d'être inondées s'élargissent à Gatineau

>> Inondations de 2017: «De mauvais souvenirs», dit le ministre Lacombe

À la retraite, Marc Gervais tenait mordicus à donner un peu de son temps pour la cause. 

« La dernière fois, on était sur le qui-vive, car on aidait des gens du secteur (Limbour). Je sais ce que ça engendre comme problèmes d’être inondé. C’est vraiment triste ce qui se produit, je ne sais pas comment ça peut être corrigé. On dirait un mauvais rêve. Je sais qu’on n’a pas de contrôle là-dessus, malheureusement, alors on essaie d’aider du mieux que l’on peut », a-t-il dit. 

Avis aux intéressés, une deuxième journée de corvée de solidarité aura lieu samedi de 10 h à 14 h à l’aréna Beaudry. Aucune inscription n’est requise et seules les personnes de 14 ans et plus sont admises sur les lieux.

On demande aux citoyens de ne pas offrir de nourriture ou de breuvages sur les lieux, pour des raisons de logistique et d’allergies. La Ville fournira de l’eau aux bénévoles pendant la journée.