Selon Alex Van Dieren, cofondateur du Festibière de Gatineau, dans les conditions actuelles du site, environ 75 % des exposants se seraient retrouvés « dans l’eau ou sous l’eau ».

Crue printanière: le Festibière déménage chez Zibi

Forcé de déménager en raison de la crue printanière, le Festibière de Gatineau ne s’en va pas trop loin et reste au centre-ville. Plutôt qu’au Musée canadien de l’histoire, la 9e édition de l’événement brassicole se tiendra à la Place des Festivals de Zibi.

Grâce à ce nouveau site, l’organisation réussit à garder le même nombre de brasseries et de restaurateurs pour l’événement qui se tiendra du 6 au 8 juin.

« Il nous reste trois semaines pour faire le montage du site et il fallait prendre une décision, explique le cofondateur de l’événement, Alex Van Dieren. C’est un site qui est équipé pour recevoir un événement comme le nôtre. Il y a de l’électricité, du stationnement et une vue exceptionnelle. On retrouve tout ce qu’on avait au Musée de l’histoire. »

Selon M. Van Dieren, dans les conditions actuelles du site, environ 75 % des exposants se seraient retrouvés « dans l’eau ou sous l’eau ».

À LIRE AUSSI: Le Festibière renouvelle son offre d'activités

L’équipe du Festibière assure que rien ne devrait changer pour les festivaliers. 

L’offre musicale et de conférences reste intacte. 

Le seul aspect de la programmation qui pourrait être modifié, ce sont les nouvelles activités que souhaitait introduire l’organisation, notamment les activités aquatiques comme la planche à rame (paddleboard).

Réactions positives

Le directeur général du Café Aux 4 Jeudis, Alexandre Leblanc, s’est réjoui du déménagement du Festibière, au bout de la rue Laval. 

Il croit que les tenanciers de bars et restaurateurs de cette artère commerciale vont observer « une différence notoire de leur achalandage » du 6 au 8 juin.

« Les gens qui vont au Festibière en après-midi vont pouvoir quitter le site pour venir souper dans un restaurant du centre-ville et y retourner ensuite », souligne M. Leblanc.

Bien que des travaux de réaménagement de ce site soient toujours en cours, le directeur de la Place des Festivals Zibi, Claude Hamelin, se veut rassurant. 

« On est dans une période de construction, mais je peux vous garantir que la place va être spic and span. »