La crue des eaux force la coupure de l'alimentation électrique de 150 résidences à Constance Bay.

150 maisons pourraient être évacuées à Constance Bay [VIDÉO]

La Ville d’Ottawa annonce qu’une portion de la promenade Bayview a été fermée mardi soir, ce qui pourrait forcer l’évacuation de 150 maisons du secteur.

L’accès à la promenade Bayview a été interdit entre les adresses 536 et 1062, dès 19 h mardi soir, afin de faciliter les efforts de lutte aux inondations et d’assurer la sécurité des résidents.

«Ce sont 150 maisons qui sont affectées. Malheureusement, on n’a pas un nombre de résidents précis pour l’instant, mais jusqu’à présent, 21 maisons ont été évacuées», explique le gestionnaire de la Sécurité et de la Gestion des mesures d’urgence, Pierre Poirier.

Le maire Jim Watson souligne que la Ville n’a pas l’autorité de forcer les citoyens à évacuer leurs maisons. Les évacuations devront donc se faire sur une base volontaire. 

«C’est une décision émotive de quitter son logement, mais nous recommandons fortement de le faire pour des questions de santé et de sécurité. C’est la bonne décision à prendre. Nous allons faire tout en notre pouvoir pour leur offrir un élément de confort à travers cette épreuve.»

Les gens qui décident d’évacuer sont redirigés vers le Complexe récréatif Richcraft de Kanata où ils ont accès à de la nourriture, de l’eau et des matelas pneumatiques.

La Ville avertie tout de même que les résidents qui décident de ne pas quitter leur domicile s’exposent à toute sorte de danger. 

«Les gens qui décident de rester dans leurs maisons pourraient se retrouver physiquement coupés du soutien de la Ville à cause des routes inondées. Si on ne peut pas accéder à ces maisons, on ne peut pas offrir notre support à ces sinistrés», prévient M. Poirier, tout en soulignant qu’il comprend qu’il est difficile d’abandonner son domicile.

L’électricité est temporairement interrompue dans le secteur pour permettre aux employés municipaux de couper manuellement l’alimentation électrique dans les 150 maisons touchées. Les résidents qui ne sont pas affectés par les inondations risquent de perdre leur alimentation de courant quelque temps.

Digue de Britannia

Les rapports d’ingénieurs indiquent que la digue de Britannia serait encore en «bonne condition» et qu’elle continue de protéger le secteur. 

Par ailleurs, M. Poirier informe la population que l’eau potable municipale est encore salubre et sécuritaire à la consommation. 

«Les usines d’eau potable de la Ville fonctionnent correctement. Aucune menace opérationnelle ne pèse sur les installations de traitement de l’eau de la Ville.»

Les niveaux d’eau sont présentement 37 cm plus élevés que lors des inondations de 2017. 

Les prévisions indiquent que la rivière des Outaouais atteindra son point culminant au cours de la journée de mercredi.