Le Droit
Le syndicat qui représente les centaines d’employés des centres jeunesse de l’Outaouais enverra des peluches aux députés provinciaux, pour ne pas que la crise dans le milieu de la protection de la jeunesse tombe dans l’oubli durant les vacances.
Le syndicat qui représente les centaines d’employés des centres jeunesse de l’Outaouais enverra des peluches aux députés provinciaux, pour ne pas que la crise dans le milieu de la protection de la jeunesse tombe dans l’oubli durant les vacances.

Crise de la DPJ: des peluches pour ne pas que les députés oublient

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Le syndicat qui représente les centaines d’employés des centres jeunesse de l’Outaouais enverra des peluches aux députés provinciaux, pour ne pas que la crise dans le milieu de la protection de la jeunesse tombe dans l’oubli durant les vacances.