Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Plus de 9000 doses d’AstraZeneca ont été reçues dans la région mercredi. Une clinique de vaccination sans rendez-vous accueillera 500 personnes de 55 ans et plus par jour dès jeudi au Palais des congrès de Gatineau.
Plus de 9000 doses d’AstraZeneca ont été reçues dans la région mercredi. Une clinique de vaccination sans rendez-vous accueillera 500 personnes de 55 ans et plus par jour dès jeudi au Palais des congrès de Gatineau.

Vaccin AstraZeneca: du sans rendez-vous dès jeudi à Gatineau

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Une clinique de vaccination sans rendez-vous sera ouverte dès jeudi au Palais des congrès de Gatineau spécifiquement pour les personnes de 55 ans et plus qui souhaitent recevoir le vaccin AstraZeneca.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a indiqué en point de presse que 9300 nouvelles doses d’AstraZeneca ont été reçues dans la région mercredi après-midi.

À LIRE AUSSI: COVID-19: le CISSSO «cherche à regagner le contrôle de la situation» [VIDÉOS]

À LIRE AUSSI : Explosion de nouveaux cas de COVID-19 en Outaouais

À LIRE AUSSI : Dépistage: des délais «inacceptables» en Outaouais

« C’est un vaccin sécuritaire qui a fait ses preuves. Si ce vaccin est offert à la population au Québec, c’est qu’on s’est assuré que c’est un vaccin des plus sécuritaires qui nous protège contre les complications graves de la COVID-19 », a assuré la directrice de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au CISSSO, Nancy Héroux.

Mme Héroux a précisé que pour le moment, la formule sans rendez-vous au Palais des congrès était la bonne façon de procéder, le temps que le CISSSO prépare les autres centres de vaccination de son réseau à administrer l’AstraZeneca aux personnes de plus de 55 ans qui souhaitent le recevoir.

« On débute avec le Palais des congrès et on verra par la suite comment on peut l’élargir. On va commencer par offrir jusqu’à 500 places pour du sans rendez-vous [jeudi] et on va s’ajuster au fur et à mesure. »

« Il sera possible [d’ici lundi ou mardi] d’avoir un rendez-vous spécifique où il sera bien identifié que c’est un rendez-vous avec AstraZeneca, mais pour le moment c’est sans rendez-vous et seulement au Palais des congrès », a enchaîné Mme Héroux.

Les sites de Buckingham et de Wakefield seront les prochains à intégrer l’administration du AstraZeneca aux 55 ans et plus, selon Mme Héroux.

« Le but est de l’offrir dans l’ensemble de nos sites avec des plages horaires déterminées. On est encore en train d’analyser la logistique à mettre en place pour l’ensemble de nos sites. »

Couverture vaccinale
La vaccination de masse sur rendez-vous est autrement offerte aux 60 ans et plus dans six sites de l’Outaouais depuis mardi.

« On y va par étape. Je suis déjà contente qu’on ait pu ouvrir à nos 60 ans mardi matin. Les gens prennent leurs rendez-vous et nos plages sont pleines pour cette semaine alors c’est très encourageant. On peut penser que ça va débouler assez rapidement. »

Le CISSSO a par ailleurs gardé des plages horaires pour le prochain week-end afin de pouvoir obtenir la couverture vaccinale optimale pour les 60 à 64 ans. Jusqu’à présent, 8,6 % des personnes de 60 à 64 ans ont été vaccinées en Outaouais.

« On a vu que dès que ces plages horaires ont été rendues disponibles pour les 60 à 64 ans, elles se sont remplies très rapidement et on en est vraiment content. »

Selon les données du CISSSO, la couverture vaccinale est maintenant de 87 % chez les 80 ans et plus et de 82 % pour la tranche des 70 à 79 ans. Un peu plus de la moitié des citoyens de 65 à 69 ans ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19.

Un total de 62 989 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Outaouais jusqu’à présent, une augmentation de 2882 par rapport à mardi.

Cette semaine, le CISSSO a reçu 19 496 doses de vaccin qui seront administrées au cours des sept prochains jours. Le CISSSO annonce par ailleurs avoir débuté l’administration des deuxièmes doses cette semaine.

Plus de deux heures d’attente pour être vacciné

Des citoyens qui ont pris des rendez-vous pour être vaccinés au Palais des congrès mercredi ont dû attendre pendant plus de deux heures avant de recevoir leur dose.

Un Gatinois qui accompagnait sa belle-mère de 78 ans à son rendez-vous de vaccination mercredi en fin d’avant-midi au Palais des congrès a été confronté à des délais d’attente élevée avant que la dame puisse recevoir son vaccin.

« Je m’étais fait dire qu’il fallait arriver 15 minutes à l’avance, mais une fois arrivés sur place, il y avait une file qui allait jusqu’à l’extérieur du Palais des congrès », raconte Vincent Machard. « On demande à des personnes âgées qui ne sont pas toujours en bonne condition physique de rester debout pendant des heures en attente du vaccin, même si on prend un rendez-vous. C’est dommage. »

M. Machard déplore aussi le fait qu’aucun employé n’effectuait de triage à l’entrée du site de vaccination.

« Il y en a qui avait un rendez-vous plus de 30 minutes après nous, mais ils se trouvaient bien avant nous dans la file. Il n’y avait personne pour filtrer les gens selon leurs rendez-vous. C’est un peu ridicule. Je me suis dit’on aurait pu venir à n’importe quelle heure’ parce qu’ils ne nous ont jamais demandé nos papiers de convocation avec l’heure du rendez-vous. »

M. Machard se désole aussi de voir qu’une fois à l’intérieur du centre, seulement 18 des 44 postes de vaccination étaient actifs.

« C’est étrange que plus de la moitié des postes soient vides. Ce que ça me dit c’est qu’une fois de plus, en Outaouais, on n’a pas assez de personnel pour satisfaire les besoins. »