Jean Boulet
Jean Boulet

Une escouade de 1000 agents en prévention

TROIS-RIVIÈRES — Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, en collaboration avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), annonce la mise en place d’une escouade de près de 1000 agents en prévention provenant de plusieurs ministères et organismes, dont font partie les 300 inspecteurs de la CNESST.

«Parallèlement au déconfinement partiel et à la reprise des activités économiques, j’ai souvent dit qu’il fallait faire ça en sécurité et que je n’allais pas faire de compromis en matière de santé sécurité», a indiqué au Nouvelliste le ministre Boulet.

Cette escouade sera déployée aux quatre coins du Québec, notamment à Montréal où le foyer de contamination est le plus aigu. Elle aura pour but d’informer et de sensibiliser les employeurs et les travailleurs sur les normes sanitaires en milieu de travail à mettre en place pour réduire et contrôler la propagation de la COVID-19.

Cette escouade en prévention est composée de ressources de différents ministères et organismes dont le ministère de l’Environnement et de la Lutte pour les changements climatiques (MELCC), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), et la Ville de Montréal.

Ils feront notamment des suivis téléphoniques ou des visites sur les lieux de travail. Ils pourront par exemple répondre aux questions en lien avec les trousses COVID-19, lesquelles comprennent des guides virtuels de normes sanitaires en milieu de travail, des listes de vérification quotidienne et une affichette. La CNESST a également mis en ligne une application mobile relative à toutes les informations pertinentes en matière de santé et de sécurité.

Plus d’une vingtaine de secteurs économiques seront visés par cette approche, dont les commerces de détail, les soins personnels, les finances, le manufacturier, la construction, et l’agriculture. D’autres s’ajouteront, en temps et lieu, en fonction des annonces de réouvertures autorisées par le gouvernement et la Santé publique.

Avec cette offensive, Québec espère rejoindre un peu plus de 130 000 entreprises inscrites à la CNESST. Il s’agit d’une première où de multiples ministères et organismes s’unissent dans un but commun. Cette escouade s’ajoute aux différentes mesures déjà mises en place par la CNESST dans le contexte de la COVID-19.

«Je me réjouis que d’autres ministères et organismes s’unissent à la démarche de prévention de la CNESST. Cette initiative permettra de soutenir concrètement les employeurs, les travailleurs et les travailleuses afin respecter les normes sanitaires édictées et la Santé publique. Cette mobilisation des différentes organisations publiques démontre clairement l’engagement du gouvernement à tout mettre en oeuvre pour favoriser des milieux de travail sains et sécuritaires et assurer la réouverture graduelle de notre économie», a conclu le ministre Boulet.