Alors qu’une nouvelle personne est déclarée positive au virus dans l'Est ontarien, un nouveau cas est également considéré comme résolu, portant le total à 92.
Alors qu’une nouvelle personne est déclarée positive au virus dans l'Est ontarien, un nouveau cas est également considéré comme résolu, portant le total à 92.

Un seul nouveau cas de COVID-19 dans l’Est ontarien

Le bilan des cas positifs de la COVID-19 dans l’Est ontarien monte encore au compte-gouttes jeudi, alors qu’un seul nouveau cas n’est signalé sur le territoire du Bureau de santé de l’est de l’Ontario, portant le total à 147 cas.

Depuis plusieurs jours, les quelques cas supplémentaires qui s’ajoutent au bilan sont seulement décelés dans les Comtés unis de Prescott et Russell. Les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry ainsi que la ville de Cornwall ont vu leurs nombres respectifs pratiquement inchangés au cours des dernières semaines, hormis quelques exceptions. 

Questionné à savoir si les mesures de déconfinement pourraient ainsi être mises en place de façon disparate dans les municipalités où les bilans sont stables, le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, est clair. Il n’en est pas question. «[Les municipalités] sont si proches. Ça ne fait pas de sens à mon avis. Ça ne ferait que créer de la confusion». Néanmoins, devant l’impatience quant à la prochaine étape du déconfinement, il se veut optimiste. «Je pense que d’ici une semaine, on pourrait voir de nouvelles souplesses». 

Cela dit, alors qu’une nouvelle personne est déclarée positive au virus, un nouveau cas est également considéré comme résolu, portant le total à 92. Une centaine de personnes supplémentaires s’ajoutent également au bilan du nombre de tests effectués, mais les bilans des personnes hospitalisées ou des décès recensés demeurent inchangés. «Plus il y a de personnes asymptomatiques testées, plus le taux de survivants sera élevé et le ratio de décès diminuera», souligne le médecin.