Seules les régions de l'Outaouais, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches ont été visées jusqu'à présent par les mesures spéciales d'urgence.
Seules les régions de l'Outaouais, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches ont été visées jusqu'à présent par les mesures spéciales d'urgence.

Un retour en zone rouge serait risqué en Outaouais selon l'INSPQ

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Alors que l'Outaouais reste sous le coup de mesures spéciales d'urgence au moins jusqu'au 9 mai, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) estime que dans les conditions actuelles, un retour en zone rouge «pourrait occasionner une recrudescence des cas et des hospitalisations».