Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Vingt-quatre nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés mardi au bilan de la pandémie en Outaouais.
Vingt-quatre nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés mardi au bilan de la pandémie en Outaouais.

Trois fois plus de nouveaux cas en Outaouais que pour les six autres zones orange

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Vingt-quatre nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés mardi au bilan de la pandémie en Outaouais, un nombre trois fois plus élevé que les hausses enregistrées pour l'ensemble des six autres régions du Québec qui sont en zone orange.

L'ajout de ces 24 diagnostics de COVID-19 en Outaouais survient au lendemain du passage de la région en zone orange. Les six autres régions qui se trouvent au même palier – Bas-Saint-Laurent, Saguenay– Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec et Gaspésie– Îles-de-la-Madeleine – ne rassemblent de leur côté qu'un total de huit nouveaux cas, selon le bilan publié mardi. Ces six autres régions en zone orange regroupent environ le double du nombre d'habitants de l'Outaouais.

Pour les sept derniers bilans, l'Outaouais a enregistré une hausse moyenne de 18 nouveaux cas par jour.

Le maire réagit

Alors que l'Outaouais vient tout juste de basculer en zone orange, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, souhaite que la situation reste sous contrôle malgré les assouplissements en vigueur depuis lundi. «Je le dis depuis le début, je ne veux pas qu’on joue au yoyo, j’invite les gens à être extrêmement prudents, à suivre les règles, a-t-il mentionné en mêlée de presse. La Santé publique est vigilante, elle suit ça de très près. On a tous la même inquiétude, notamment avec les nouveaux variants. On veut rester en orange, mais surtout battre ce virus-là une fois pour toutes. J’incite les citoyens à être le plus prudents possible pour ne pas qu’on recule. Ça ferait mal à bien des commerces qui, pour la première fois depuis plusieurs mois, ont de l’espoir.»

Légère baisse des cas actifs

Malgré une augmentation de 54 nouveaux cas en deux jours, un léger recul est observé, mardi, dans le nombre de cas encore actifs en Outaouais. La région en compte actuellement 138, soit cinq de moins que ce qui était rapporté lundi.

Les secteurs Hull, Aylmer et Gatineau regroupent 110 cas actifs (stable), tandis qu'il y en a 12 sur le territoire de Papineau (stable), six dans les Collines-de-l'Outaouais (–4), cinq dans la Vallée-de-la-Gatineau (stable) et moins de cinq dans le Pontiac (il y en avait cinq lundi). Sur l'ensemble des cas actifs dans la région, 24 sont des employés du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO).

L'une des régions encore en zone rouge – Chaudière-Appalaches – présente mardi un taux de cas actifs par 100 000 habitants inférieur à celui de l'Outaouais.

Depuis le début de la crise sanitaire, un total de 6193 cas de COVID-19 ont été détectés en Outaouais, ce qui correspond à une personne sur 65. En comparaison, le taux pour l'ensemble du Québec représente une personne sur 30.

Le nombre d'hospitalisations associées au virus demeure faible en Outaouais. Les données publiées mardi après-midi montrent que quatre patients se trouvent dans une unité COVID-19 de l'Hôpital de Hull et qu'aucun d'eux n'est aux soins intensifs. Depuis le début de la pandémie, 464 personnes aux prises avec des complications de la COVID-19 ont été hospitalisées en Outaouais.

Le CISSSO a par ailleurs indiqué, mardi, effectuer une moyenne de 402 tests de dépistage du virus par jour.

De nouveaux cas au CHSLD Lionel-Émond

L'augmentation des cas en Outaouais est entre autres attribuable à l'éclosion qui frappe le Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond, dans le secteur Hull.

Lundi, le CISSSO avait indiqué que 23 résidents y étaient infectés, tandis que «moins de cinq» employés avaient aussi contracté le virus.

La liste ministérielle des CHSLD touchés par des éclosions mise à jour mardi indique qu'il y a maintenant 26 résidents infectés à Lionel-Émond, ce qui représente 10% du nombre total de personnes hébergées sur place. Les données du CISSSO font de leur côté état de 25 cas actifs parmi les résidents de ce CHSLD, une petite différence qui peut s'expliquer par le moment auquel les données sont compilées dans les différents systèmes informatiques.

L'augmentation des cas en Outaouais est entre autres attribuable à l'éclosion qui frappe le CHSLD Lionel-Émond.

Le CISSSO avait précisé lundi que les résidents infectés étaient tous «peu ou pas symptomatiques». La couverture vaccinale atteint 96% chez les résidents du CHSLD Lionel-Émond, mais moins de la moitié du personnel a voulu recevoir le vaccin.

Aucun des 13 nouveaux décès causés par la COVID-19 déplorés mardi pour l'ensemble du Québec n'est survenu en Outaouais.

La pandémie a fait 158 victimes dans la région, dont 125 depuis le début de la deuxième vague, en septembre.

Un total de 13 281 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Outaouais jusqu'à présent, une hausse de 702 par rapport à ce qui était rapporté lundi.

— Avec Mathieu Bélanger, Le Droit

***

À LIRE AUSSI: