Treize nouveaux cas de COVID-19 et une éclosion qui prend de l'ampleur en Outaouais

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Pendant que l'éclosion liée au restaurant Shaker Gatineau prend de l'ampleur, l'Outaouais a enregistré, dans le bilan de vendredi, 13 nouveaux cas confirmés de COVID-19.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a fait savoir qu'une «dizaine d'employés» et cinq ou six clients du Shaker Gatineau ont reçu un diagnostic de COVID-19 jusqu'à présent.

Les personnes ayant été sur place entre le 20 et le 27 août sont invitées à passer un test de dépistage du virus.

Au départ, le restaurant situé aux Promenades Gatineau avait indiqué que cinq de ses employés avaient contracté la maladie et qu'«aucun client n’a été en contact direct» avec eux. Après avoir d'abord affirmé, dimanche dernier, que le restaurant demeurerait ouvert, la direction avait annoncé, le lendemain, qu'il fermait ses portes temporairement.

La porte-parole du CISSSO, Patricia Rhéaume, a fait savoir que la direction du restaurant collaborait avec les autorités de santé publique et que des «consignes très précises» devront être respectées lors de l'éventuelle réouverture.

Cas actifs

En s'alourdissant de 13 nouveaux cas confirmés, le bilan régional fait désormais état de 877 diagnostics de COVID-19 depuis le début de la crise.

La hausse brute observée en Outaouais vendredi est la sixième plus élevée au Québec. Au chapitre du taux cumulatif de cas confirmés par tranche de 100 000 habitants, l'Outaouais a toutefois connu la troisième plus forte augmentation des 18 régions sociosanitaires.

Vendredi après-midi, le CISSSO rapportait que 103 cas étaient encore actifs dans la région, dont un parmi les résidents du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond.

Les données de vendredi indiquent qu'une moyenne de 390 tests de dépistage de la COVID-19 ont été effectués chaque jour par les équipes du CISSSO, au cours des sept jours précédents.

Les autorités régionales ont par ailleurs indiqué, vendredi, que quatre patients étaient alités au centre désigné COVID-19 de l'Hôpital de Hull, dont un aux soins intensifs.