Les initiateurs du projet Sac-Bien-Rempli, Valérie Lavigne, Olivia Dupuis, Niève Séguin et Benjamin Raymond (de gauche à droite)
Les initiateurs du projet Sac-Bien-Rempli, Valérie Lavigne, Olivia Dupuis, Niève Séguin et Benjamin Raymond (de gauche à droite)

Sac-Bien-Rempli: un nouveau projet de livraison à domicile gratuit dans l’Est ontarien

L’initiative d’origine albertaine de livraison à domicile Bag-Half-Full/Sac-Bien-Rempli arrive dans l’Est ontarien. Le projet vise à aider les gens les plus vulnérables des Comtés unis de Prescott et Russell pendant la pandémie de la COVID-19. 

La version locale de Bag-Half-Full, Sac-Bien-Rempli, est une initiative qui a mijoté dans la tête d’Olivia Dupuis et de trois autres étudiants en médecine à l’Université d’Ottawa, tous originaires des CUPR. «On a eu l’initiative de tout traduire les publications, les photos, etc., pour l’adapter à notre environnement francophone.» 

Pour se prévaloir du service, les gens doivent remplir un formulaire en ligne pour se faire livrer leurs courses. Ceux n’ayant pas accès à un ordinateur ne sont pas en restes. «On appelle plusieurs bureaux de santé, des bureaux de médecins, des centres de santé de communauté dans la région de Prescott et Russell pour faire le contact. Les gens ont également la possibilité de nous téléphoner, on va s’occuper de remplir le document avec la personne au téléphone.» 

Sac-Bien-Rempli dessert présentement les municipalités de Casselman, Russell, Embrun, Limoges, St-Albert, Ste-Rose-de-Prescott et Crysler. Olivia Dupuis souligne que les commandes qui se situent hors de ces municipalités seront évaluées selon la disponibilité des bénévoles,  au «cas par cas». «Prescott et Russell est une vraiment grande région. On commence avec des régions restreintes.» 

Une initiative basée sur le bénévolat

Mme Dupuis se dit ravie de l’engouement des bénévoles qui veulent mettre la main à la pâte. «Ça nous a vraiment fait chaud au coeur d’avoir reçu une si belle réponse des bénévoles. On en a un bon nombre déjà.»

Membres de la communauté de Prescott-Russell ayant eu recours aux services de Sac-Bien-Rempli.

Évidemment, certains critères sont à respecter afin de pouvoir offrir ses services. Les gens intéressés doivent remplir un questionnaire et se soumettre à des appels de références. Les critères correspondent aux mesures de sécurité sanitaire de la Santé publique: ne pas avoir voyagé au cours des 14 derniers jours, ne pas être immunodéprimé, ne pas avoir été en contact avec quelqu’un testé pour la COVID-19 et ne pas avoir de symptômes. «On veut mettre l’accent sur la sécurité des membres de la communauté et des bénévoles», ajoute-t-elle

Un service gratuit  

Le service Sac-Bien-Rempli est complètement gratuit. Les gens ne doivent payer que le montant de leurs courses. Cela dit, Mme Dupuis mentionne que l’organisation accepte les dons volontaires, dans le but d’assurer la pérennité de l’initiative. « On espère pouvoir payer nos bénévoles pour leur essence. Il y a aussi un petit un fond d’urgence pour prévenir les inconvénients.» Elle précise cependant que tout surplus dans les coffres de l’organisation sera distribué à des organismes de support liés à la COVID-19, comme les Banques alimentaires du Canada. 

Olivia Dupuis admet désormais caresser le souhait que le projet qu’elle a mis sur pieds avec ses collègues puisse fleurir au-delà de la crise sanitaire actuelle. «On sait que ce programme serait toujours utile pour certaines personnes qui ne peuvent pas sortir de la maison, même au-delà de la pandémie.»