La Ville d’Ottawa élargit ses critères d’admissibilités à un programme d’allègement de l’impôt foncier.

Répit de taxes foncières: la Ville d’Ottawa élargit les critères d’admissibilité

La Ville d’Ottawa élargit ses critères d’admissibilités à un programme d’allègement de l’impôt foncier.

La semaine dernière, la municipalité a annoncé qu’elle offrait la possibilité aux propriétaires d’un immeuble résidentiel ou du local d’une petite entreprise dont la valeur est inférieure à 2,5 millions $ en difficulté financière de repousser leur paiement de taxes foncières au 30 octobre prochain.

Au final, ce seront les propriétaires d’un bâtiment évalué à 7,5 millions $ ou moins qui seront admissibles, ce qui permet de rejoindre 91% des propriétés commerciales dans la capitale fédérale.

«C’est important de le faire», souligne le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, puisque plusieurs entreprises traversent une période difficile.

Il ajoute que les locataires d’appartements qui occupent un emploi précaire éprouveront de la difficulté à payer leur loyer au cours des prochains mois.