Une dame masquée dans le centre-ville d'Ottawa.
Une dame masquée dans le centre-ville d'Ottawa.

Manifestation pendant une pandémie: la prudence est de mise, dit Santé publique Ottawa

En prévision de la manifestation prévue vendredi pour dénoncer la mort de George Floyd aux États-Unis, Santé publique Ottawa (SPO) offre ses recommandations à ceux qui souhaitent s’exprimer sur cet enjeu chaud en temps de pandémie.

«On comprend que les gens veulent marcher pour exprimer leurs sentiments par rapport à la situation, soutient le médecin chef-adjoint de SPO, Brent Moloughney. Si vous le faites, nous vous recommandons de porter un masque et de garder deux mètres de distance des autres, autant que possible.»

Le Dr Moloughney suggère également aux manifestants d’apporter une bouteille de gel désinfectant avec eux, de bien se laver les mains et de nettoyer tout la matériel qu’ils traîneront avec eux pendant la marche à leur retour à la maison, comme un sac à dos ou un téléphone mobile.

SPO invite également les gens à bien évaluer s’il est préférable pour eux de participer au mouvement de contestation d’une autre façon.

«C’est une décision individuelle que les gens devront prendre, soutient Brent Moloughney. Si vous êtes une personne vulnérable à la COVID-19 ou qu’une personne avec qui vous habitez l’est, il est peut-être mieux d’essayer de manifester de façon virtuelle. Si vous êtes malade le jour de la marche, on vous invite à rester à la maison.»

Trop tôt pour une tendance

Le médecin chef-adjoint de SPO estime qu’il est encore trop tôt pour mesurer l’impact du début du déconfinement progressif à Ottawa. Certaines données suscitent de l’inquiétude, mais on ne peut encore établir s’il s’agit d’une tendance associée à la réouverture de certains espaces publics.

«Il ne faut pas oublier que les cas qui se révèlent maintenant reflètent ce qui s’est passé il y a deux semaines», affirme le Dr Moloughney.

Aucun nouveau décès n’est compris dans la mise à jour épidémiologique de SPO mercredi, même que le nombre d’Ottaviens morts en raison du nouveau coronavirus a légèrement diminué.

Personne n’est revenu à la vie, mais SPO a inclus par erreur un individu qui n’habite pas à Ottawa dans un rapport précédent. La COVID-19 a donc officiellement fait 247 victimes dans la capitale fédérale et non 248, comme indiqué mardi.

SPO annonce toutefois que 8 nouveaux cas confirmés du virus ont été dépistés à Ottawa, portant le total à 1977 résidents qui ont reçu la confirmation d’une infection au nouveau coronavirus. En soustrayant à ce total les 247 décès et les 1634 personnes maintenant guéries, on obtient 96 cas actifs connus dans la communauté.

Réouverture de toilettes publiques

Les résidents qui fréquentent les parcs de la capitale fédérale seront heureux d’apprendre que la Ville d’Ottawa annonce la réouverture de toilettes publiques dans des lieux populaires à travers la municipalité, soit aux parcs Andrew-Haydon et Britannia, ainsi qu’aux plages Westboro, de la baie Mooney’s et de l’île Petrie.

«Les installations sanitaires de ces lieux publics feront l’objet d’un nettoyage hebdomadaire complet, indique la Ville dans un communiqué. Restez à deux mètres des personnes ne faisant pas partie de votre foyer immédiat lorsque vous faites la file, lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon, et utilisez un désinfectant pour les mains.»

Les fontaines d’eau potable reprendront également du service et seront nettoyées deux fois par jour, en plus d’un nettoyage en profondeur chaque semaine.