Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford
Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford

L’Ontario prolonge ses décrets d’urgence jusqu’au 22 juillet

TORONTO — L’Ontario a prolongé ses décrets d’urgence liés à la pandémie de COVID-19 jusqu’au 22 juillet.

Le premier ministre Doug Ford a déclaré que la prolongation des décrets aidera à protéger les personnes vulnérables et à soutenir les travailleurs de première ligne pendant que l’économie continue de rouvrir.

Certaines des mesures permettront aux bureaux de santé publique de redéployer plus facilement le personnel pour les efforts de gestion des contacts et d’alléger les restrictions de personnel dans les foyers de soins de longue durée.

La prolongation arrive alors que le gouvernement provincial a déposé mercredi une motion visant à prolonger l’état d’urgence de la province jusqu’au 24 juillet.

L’état d’urgence actuel devait expirer le 15 juillet.

Le gouvernement provincial n’est pas en mesure d’émettre de nouveaux décrets d’urgence une fois l’état d’urgence terminé, mais il peut prolonger les décrets existants.

La ministre de la Santé de l'Ontario, Christine Elliott

Trois nouveaux décès

L’Ontario rapporte par ailleurs jeudi 170 nouveaux cas de COVID-19 et trois décès additionnels.

Le nombre total de cas dans la province s’élève maintenant à 36 348, dont 31 977 guérisons et 2703 décès.

La province a rapporté 172 nouvelles guérisons jeudi.

L’Ontario a complété plus de 26 326 tests de dépistage du nouveau coronavirus dans les 24 dernières heures.

Le nombre de patients hospitalisés à cause du virus demeure stable, tandis qu’on rapporte une légère baisse du nombre de patients aux soins intensifs et sous respirateur.

La ministre de la Santé Christine Elliott a précisé que 86 des nouveaux cas signalés jeudi sont des travailleurs étrangers temporaires de la région de Windsor-Essex.

Elle a ajouté que 30 des 34 unités de santé publique de la province ont rapporté cinq cas ou moins, dont 20 qui n’ont signalé aucun nouveau cas.