Le premier ministre Doug Ford
Le premier ministre Doug Ford

L’état d’urgence en Ontario prolongé une dernière fois?

Le gouvernement Ford déposera mercredi une motion pour prolonger jusqu’au 24 juillet l’état d’urgence sanitaire, qui doit prendre fin le 15 juillet. 

L’état d’urgence est en vigueur en Ontario depuis le 17 mars. 

La dernière fois que les élus avaient décidé de prolonger la déclaration de l’état d’urgence au 15 juillet, le premier ministre Doug Ford avait affirmé qu’il espérait qu’il s’agisse du dernier prolongement. 

Or, le gouvernement veut statuer sur la Loi sur la réouverture de l’Ontario, qui donnerait le droit au gouvernement de continuer à imposer certaines mesures d’urgence, même si l’état d’urgence n’est plus en vigueur. 

Cette nouvelle législation ne permettra pas au gouvernement Ford d’imposer de nouvelles mesures d’urgence, mais bien demander que celles qui sont déjà en place se poursuivent, comme les limites sur les rassemblements, par exemple. 

La nouvelle législation permettrait également de modifier les arrêtés qui imposent la fermeture de lieux et d’espaces ou la réglementation de la façon dont les entreprises et les établissements peuvent être ouverts pour fournir des biens ou des services de manière sûre, a précisé la solliciteure générale de l’Ontario, Sylvia Jones, en conférence de presse.

Ce nouveau prolongement de la déclaration d’état d’urgence permettra d’éviter que la province passe 15 jours sans état d’urgence. 

Le gouvernement Ford espère que cette extension de l’état d’urgence sanitaire sera la dernière.  

L'Ontario rapporte deux nouveaux décès mardi.

Deux nouveaux décès en Ontario

L’Ontario a enregistré deux nouveaux décès liés à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures, ainsi que 112 nouvelles infections. 

En tout, la santé publique de l’Ontario a décelé 36 060 infections à la COVID-19 et 2 691 décès depuis le début de la crise.

Parmi les personnes ayant perdu la vie en raison du virus, 1 717 étaient des résidents de foyers de soins de longue durée et sept étaient des employés. 

En revanche, une bonne nouvelle: près de 88% des personnes ayant contracté la COVID-19 sont maintenant considérées comme étant guéries. 

Lundi, 131 personnes étaient hospitalisées après avoir contracté le coronavirus, dont 34 en soins intensifs et 24 sous respirateur.