Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les 11 cas de confirmés jusqu'à présent en Outaouais sont tous liés au variant du Royaume-Uni.
Les 11 cas de confirmés jusqu'à présent en Outaouais sont tous liés au variant du Royaume-Uni.

Les premiers cas de variants confirmés en Outaouais

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Onze cas du variant britannique de la COVID-19 viennent d'être confirmés en Outaouais, où l'on rapporte mardi 57 nouvelles infections au virus.

Alors que quelques centaines de cas «présomptifs» de variants «sous surveillance rehaussée» de la COVID-19 avaient déjà été détectés par criblage, le bilan de lundi confirme pour la première fois qu'il y a bel et bien des cas de variants à la suite d'une analyse par séquençage génomique.

Les 11 cas de confirmés jusqu'à présent en Outaouais sont tous liés au variant du Royaume-Uni. Sur les 1134 cas de variants détectés par séquençage à ce jour au Québec, 87% sont liés à la souche britannique.

À LIRE AUSSI : Situation «inquiétante» en Outaouais: Legault n'exclut pas de nouvelles mesures [VIDÉOS]

D'autres cas de variants devraient être confirmés prochainement en Outaouais, puisqu'il y a un peu plus de 400 cas de COVID-19 qui sont ressortis positifs de l'analyse par criblage. L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) précise que «certains échantillons qui testent positifs au criblage ne s'avèrent pas des variants sous surveillance rehaussée» après le séquençage. «Cette proportion est toutefois faible et les résultats positifs au criblage demeurent une très bonne estimation des variants sous surveillance rehaussée en circulation au Québec», précise l'INSPQ.

Nouveaux cas

Le bilan de mardi montre que 57 nouveaux cas de COVID-19 ont été détectés en Outaouais. Pour les sept derniers bilans, la région a ainsi observé une hausse moyenne de 67 nouvelles infections par jour.

Depuis le début de la pandémie, un total de 7434 cas ont été diagnostiqués en Outaouais, ce qui représente une personne sur 54.

Le nombre de cas actifs en Outaouais demeure tout de même stable. Les autorités font état mardi de 454 cas actifs en dans la région, soit un de moins que ce qui était observé la veille.

Les secteurs Hull, Aylmer et Gatineau regroupent 373 cas actifs (–8), tandis qu'il y en a 32 sur le territoire de Papineau (+4), 23 dans les Collines-de-l'Outaouais (–1), 12 dans la Vallée-de-la-Gatineau (+4) et 12 dans le Pontiac (–1). Sur l'ensemble des cas actifs dans la région, 40 sont des employés du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO).

L'Outaouais compte maintenant 112,3 cas actifs par 100 000 habitants, ce qui représente le quatrième taux le plus élevé de toutes les régions du Québec, derrière Laval, Montréal et le Bas-Saint-Laurent. Pour l'ensemble de la province, les autorités rapportent 94,5 cas actifs par 100 000 habitants.

Selon les données ministérielles publiées mardi, un premier cas de COVID-19 a été détecté chez un résident du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Vigi de l'Outaouais, qui est situé à côté de l'Hôpital de Gatineau. Il y a encore sept cas actifs parmi les résidents du CHSLD Ernert-Brisson, tandis qu'il n'y en a plus aucun au CHSLD Lionel-Émond et à la phase 1 des Résidences de la Gappe.

La mise à jour faite par mardi par le CISSSO fait aussi état d'un nouveau cas actif à la résidence Le Monastère.

Hospitalisations

Les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé montrent qu'en date de lundi, 19 patients aux prises avec des complications de la COVID-19 étaient alités à l'Hôpital de Hull, dont sept aux soins intensifs. La veille, on rapportait 17 hospitalisations dans la région, dont six aux soins intensifs. Mardi après-midi, le CISSSO rapportait de son côté 18 hospitalisations, dont quatre aux soins intensifs.

Aucun des sept nouveaux décès causés par la COVID-19 déplorés mardi au Québec n'est survenu en Outaouais, où le virus a fait 172 victimes jusqu'à présent.

Délais d'obtention des résultats

Les délais d'obtention des résultats pour les tests de dépistages de la COVID-19 continuent par ailleurs de susciter de la grogne en Outaouais. Des gens en attente qui ont communiqué avec la santé publique pour avoir des nouvelles se sont fait dire, mardi, que le délai actuel est entre cinq et sept jours.

Le CISSSO n'a pas répondu à la question du Droit, hier, pour savoir à combien était rendu le délai moyen d'obtention des résultats. L'organisation prévoit faire le point en conférence de presse au courant de la journée de mercredi.

Il s'effectue en moyenne plus de 700 tests de dépistage par jour en ce moment en Outaouais.

Vaccination

Un total de 45 274 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Outaouais jusqu'à présent, soit 1560 de plus que ce qui était rapporté lundi. La prise de rendez-vous est actuellement ouverte aux 65 ans et plus dans la région.