Sophie Deraspe, réalisatrice du film <em>Antigone</em>, et Nahema Ricci, actrice
Sophie Deraspe, réalisatrice du film <em>Antigone</em>, et Nahema Ricci, actrice

Les nommés aux prix Écrans canadiens devront attendre encore

TORONTO — Les nommés aux prix Écrans canadiens cette année devront attendre encore un peu plus avant de savoir s’ils remportent un trophée.

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a dit reporter l’annonce des lauréats étant donné la grande incertitude entourant la pandémie de COVID-19.

Plus tôt ce mois-ci, l’Académie avait annulé la cérémonie qui devait être télédiffusée dimanche, ainsi que les événements prévus à la fin du mois de mars à Toronto, à Montréal et à Vancouver liés à la Semaine du Canada à l’écran.

Les organisateurs ont publié vendredi un communiqué, affirmant que l’Académie demeurait déterminée à célébrer les lauréats cette année au moment jugé opportun.

Deux films québécois, Antigone et The Twentieth Century, sont finalistes dans la catégorie du meilleur film.

Le Chant des noms, de François Girard, est cité neuf fois, mais pas dans les catégories du meilleur film ou de la meilleure réalisation.

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision décerne aussi ses prix Écrans aux artisans de la télévision en anglais — les productions francophones reçoivent des prix Gémeaux au Québec.

C’est la comédie Schitt’s Creek qui domine la liste des finalistes, avec 26 nominations, suivie d’Anne with an E avec 17 et Cardinal avec 14.